Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

Comment vendre son art sur Facebook ?

Ce module 6 de la formation « Comment vendre son art sur le web ? » parle spécifiquement de vendre son art sur Facebook. Il existe plusieurs façons d’utiliser ce réseau social pour commercialiser des œuvres d’art.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

Résumé de la vidéo :

Ce module 6 de la formation « Comment vendre son art sur le web ? » parle spécifiquement de vendre son art sur Facebook. Il existe plusieurs façons d’utiliser ce réseau social pour commercialiser des œuvres d’art.

1 – Introduction

Communiquer sur les réseaux sociaux est essentiel pour l’activité d’un artiste car 50% des achats en ligne sont effectués via ces canaux. Ils permettent également de communiquer grâce aux images et de faire de la publicité extrêmement ciblée. Les réseaux sociaux constituent également une grande source de visibilité sur le web.

Plusieurs types d’art se vendent efficacement sur Facebook : les pièces en dessous de 500€, les reproductions, les impressions, les originaux en petits formats, les œuvres avec des couleurs fortes, etc. Les réseaux sociaux ne sont pas adaptés aux ventes directes. Par contre, ils permettent aux artistes de créer une relation forte avec une population spécifique et segmentée.

2 – Page FB professionnelle

Pour ne pas être limité, il faut créer une page professionnelle sur FB. Le nom de page doit être le nom de l’artiste et son art doit figurer sur la photo de couverture. Tous les contacts emails et FB doivent être invités sur la page FB pro.

3 – L’algorithme de FB

La portée d’une publication dépend de plusieurs facteurs : l’affinité, le poids et le temps. Depuis que Facebook a modifié son algorithme, il est impossible de toucher tous les fans avec une seule publication sans payer.

Pour rappel, ci-après les statistiques importantes concernant la page Facebook : évolution du nombre de « j’aime » ; évolution de la portée de vos publications en général et pour chaque publication ; type de personnes qui aiment votre page (onglet « personne ») ; statistiques par type de publication qui vous permet de savoir ce que votre audience préfère.

4 – Quoi publier sur Facebook ?

Les publications qui fonctionnent sur Facebook sont l’histoire de l’artiste, les images de ses travaux en cours, son succès, un nouvel article sur son blog, les images de ses œuvres finies. Il faut toujours inclure un lien vers son site web dans toutes les publications sur FB afin d’y attirer les visiteurs.

Les concours sont excellents pour engager une audience. Il ne faut jamais offrir une œuvre originale comme récompense pour ne pas déprécier les œuvres de l’artiste.

5 – Comment vendre directement sur Facebook ?

La technique consiste à proposer des enchères afin d’inciter les visiteurs à commenter la publication. Non seulement cette méthode booste énormément la visibilité sur le web mais elle engage une audience à une action unique. Pour l’artiste, c’est une bonne manière de vendre une œuvre qui a du mal à partir ou de déstocker tout ce qu’il y a dans son atelier.

6 – Transformer les fans en abonnés à la newsletter

L’inscription à la newsletter est un acte beaucoup plus impactant pour votre commerce. Pour transformer l’audience en abonnés, il faut se servir d’un « aimant à contact ». Avec une publicité ciblée, l’artiste pourra capter les emails de ses fans et les faire entrer dans sa séquence emailing.

7 – La publicité sur Facebook

Une publicité bien maitrisée est essentielle pour réussir en tant qu’artiste sur FB. Elle permet de toucher un maximum de personnes, d’augmenter le nombre de « j’aime », de transformer les fans en inscrits à la newsletter, de mettre en avant des évènements et d’utiliser le remarketing pour capter les visiteurs. Ci-après la manip à utiliser lors de la publication sur une page FB.

Tout d’abord, une belle publication doit contenir une image en grand format (1200 x 627 pixels) et un texte au dessous. En ajoutant cette photo dans « image à la une » sur WordPress, c’est l’image que Facebook va récupérer pour la mettre en avant. En copiant l’URL de l’image sur FB, il va reprendre le titre de l’article et la petite description. Ensuite, chacun peut les personnaliser selon ses besoins.

En tant qu’administrateur d’une page, l’artiste peut accéder à la fonction « mettre en avant ». Une fois dedans, toutes les options permettant de sélectionner une audience sont visibles. Comme il y a de fortes chances que les amis des personnes aimant la page soient intéressés par les œuvres de l’artiste, il est préférable de choisir « Personnes qui aiment votre page et leurs amis ».

Le budget c’est la somme dépensée en totalité ou par jour. Avec 5€, jusqu’à 1 800 personnes vont être atteintes par la publication. En choisissant une durée de 3 jours, l’artiste ne va dépenser que 1,67€ par jour pour promouvoir son post. Cette pratique est beaucoup moins chère qu’une publicité car l’outil de Facebook préfère que l’artiste sponsorise une publication plutôt que de faire une publicité.

L’objectif d’une audience est de segmenter une partie des gens aimant la page ou ayant visité le site web. Pour la créer, il faut se baser sur le trafic ou sur une liste de clients. La première option offre beaucoup de possibilité. En option, il faut choisir « Personnes qui visitent des pages web spécifiques » puis sélectionner URL contient. Pour le nombre de jours pendant lesquels Facebook va garder en mémoire les visiteurs de la page, il faut opter pour le maximum donc 180 jours. Il faut inclure le trafic passé du site web car en créant votre audience, Facebook aurait peut être déjà des données à vous communiquer. Et enfin, il faut nommer l’audience. Elle se mettra à jour toute seule.

Dans « Gérer les publicités », il y a plusieurs types de publicité. Ce qui intéresse l’artiste c’est « Générer du trafic vers votre site web » donc le fait de payer chaque fois que quelqu’un va cliquer sur votre publicité. Et ensuite « Générer des conversions sur votre site web ». Il y a peu de différence entre trafic et conversion car les deux auront pour objectif d’envoyer des gens sur le site web. Seulement, Facebook a un algorithme qui permet d’optimiser les publicités en automatique. Et après avoir généré des conversions, ce réseau social va analyser les statistiques et en déduire l’audience qui sera la plus intéressée par les œuvres de l’artiste.

Dans l’outil, l’audience est définie à droite. Sans aucun critère, les personnes ciblées sont de 28 millions. Maintenant, il faut choisir dans cette audience les visiteurs du site. L’intérêt de cette pratique est de cibler des gens pertinents pour les inclure ou les exclure. Il est également possible de proposer un message publicitaire spécifique à une l’audience : c’est le remarketing.

Pour chercher de nouvelles personnes, il faut créer une publicité. La cible peut être des gens en France, âgés de 35 à 60 ans, de sexe masculin ou féminin ou les deux, avec un certain niveau d’étude ou pas et attirés par un intérêt particulier. Pour une première publicité, avoir moins de 10 000 personnes intéressées est déjà pas mal. Pour le contenu créatif, il faut choisir une image en grand format et un message percutant et d’afficher sur le fil d’actualité sur ordinateur. Une fois que tout est fait, il suffit de cliquer sur passer commande.

Discipline
Conférences
Difficulté
Initiation
Genre
Les Conférences
Durée de la Vidéo
01h05mn11