Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

Mediums pour peinture : Recette N°3: Peinture brillante sur tous supports

La série sur les traditions de la peinture à l’huile et toutes les techniques continue avec la préparation des médiums suivant la recette N°3. L’exercice consiste à fabriquer plusieurs produits sur une base commune : du liant pour la peinture, du diluant pour étaler le pigment, du vernis à retoucher pour retravailler la toile et du vernis provisoire en attentant le vernis final un an plus tard.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

Le matériel

La recette N° 3 consiste à réaliser une peinture brillante sur tous supports. Pour cela, il faut préparer le matériel : quelques flacons, une balance, un entonnoir pour faciliter le travail, du siccatif de Harlem Duroziez, du siccatif flamand, de l’huile de lin polymérisée et de l’essence de térébenthine.

Les mediums pour peinture brillante sur tous supports

Pour fabriquer le liant, il faut mettre dans un flacon 20 grammes de siccatif de Harlem Duroziez et 2 grammes d’huile de lin polymérisée à l’aide d’un entonnoir. Ce deuxième ingrédient a le même aspect que le miel. Il sert à enrichir la peinture à l’huile et à apporter de la brillance. Une fois fermé, le contenant est étiqueté : Liant N°3 ou L 3.

Pour le diluant, il faut verser dans le flacon 1/3 de siccatif flamand c’est-à-dire 10 grammes et 2/3 d’essence de térébenthine ou 20 grammes. Le fait d’utiliser du siccatif de Harlem Duroziez pour le liant et du siccatif flamand pour le diluant apporte de l’équilibre à cette recette. Le siccatif flamand est utilisé plutôt dans les couleurs sombres que dans les teintes claires puisqu’il n’est pas neutre. Il faut étiqueter le flacon après sa fermeture : Diluant N°3 ou D 3.

Le vernis à retoucher et le vernis provisoire sont les mêmes dans cette recette N°3. Ils sont fabriqués avec 20 grammes d’essence de térébenthine et 2 grammes de siccatif de Harlem Duroziez, un produit assez puissant. Sur l’étiquette, il faut mettre Vernis à retoucher et Vernis provisoire N°3 ou VR 3 & VP 3.

Le vernis définitif ressemble à celui de la recette N°1 donc il faut se référer à cette vidéo pour obtenir la recette. Ici, il est déjà prêt

Discipline
Huile
Difficulté
Expertise
Genre
Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo
06mn44

Matériel utilisé dans cette vidéo :

- Balance électronique
- Medium siccatif Harlem Duroziez
- Huile de lin polymérisée
- Essence de térébenthine
- Medium siccatif Flamand
- Entonnoir