Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

Préparer son support pour peindre à l'Acrylique

Pour pouvoir peindre à l’acrylique, il faut préparer son support. Pour cette technique, il est possible d’utiliser des toiles, des châssis entoilés, des cartons entoilés ou non, des morceaux de bois, etc. Comme la peinture à l’huile est plutôt permissive, elle va s’accrocher un peu partout. Elle contient une résine qui se durcit en séchant et qui a un fort pouvoir collant tout en restant souple. Il n’y aura pas de problème de compatibilité entre le support et le pigment.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

Les principes à retenir pour peindre à l’acrylique

Premièrement, la peinture acrylique doit adhérer au support. Deuxièmement, il faut empêcher l’absorption du pigment par la surface c’est-à-dire que la couleur doit se voir. Troisièmement, il serait dommage qu’un cadre rassis raccourcisse la longévité d’une œuvre qui aurait pu durer dans le temps. Il faudra donc choisir le bon support avant de commencer.

Une toile de bonne qualité

Dans le commerce, une toile de bonne qualité est facile à reconnaitre. Son prix est un peu plus élevé que la moyenne. Elle est lourde, souvent fabriquée avec du pin, et le bois ne contient aucun nœud. Il y a des mortaises et les côtés sont cloutés. A la lumière naturelle ou artificielle, la toile reste opaque. Autrement dit, il n’est pas possible de voir à travers elle. Sa surface est suffisamment enduite de gesso pour qu’on puisse y travailler directement sans avoir à repasser une nouvelle couche.

La toile économique

La toile économique est commercialisée dans les magasins spécialisés et les grandes chaines de distribution. Légère, ses côtés sont plutôt agrafés que cloutés. Ce support ne coûte pas cher. La toile économique est mortaisée juste pour le principe. Devant une lumière naturelle ou artificielle, elle est transparente. L’économie a été faite à toutes les étapes de la fabrication en particulier au moment du passage du gesso. Si la surface est rugueuse et rêche, elle va absorber le pigment. En utilisant de la peinture extra-fine qui est de très bonne qualité, ce serait quand même dommage que les pigments ne restent pas à l’extérieur. Il vaut mieux donc passer une couche de gesso par-dessus la toile avant de l’utiliser.

Le carton toilé

C’est un carton classique recouvert d’une toile, souvent en coton, bien collée. Il est avantageux parce qu’il ne coûte pas cher et se range facilement. Il est préférable d’utiliser du carton toilé qu’un support très bas de gamme monté sur un châssis qui ne durera pas dans le temps. C’est un bon compromis pour faire des études. La surface n’a plus besoin d’être préparé et l’absorption de pigment est limitée.

Le bois

Le bois est un support noble qui offre une belle surface à peindre. C’est sa porosité qui va déterminer s’il doit encore être préparé avec du gesso ou pas. En étant bien poncé et lissé, la première couche d’acrylique pourra servir d’enduit. Par contre, une couche de gesso est nécessaire si dès le départ, l’utilisateur a l’intention de travailler dans la précision avec des couleurs intenses.

Les autres supports à l’acrylique

Il est possible de peindre sur tous les supports qu’on veut à condition qu’ils soient rigides et suffisamment résistants : carton d’emballage, plexiglas, vitre, boite de conserve, poterie, céramique, rhodoïd, etc. Il est plus facile de s’exprimer sur une surface non absorbante. Donc dans le doute, l’application d’une couche de gesso rapide doit devenir un bon réflexe au départ. C’est également un bon moyen de peindre en transparence et de faire de magnifiques effets.

Discipline
Atelier
Difficulté
Initiation
Genre
Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo
07mn50