Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

Un vitrail à la Chagall au Pastel

Cet exercice est la continuité d’un petit coup de cœur ressenti lors de la visite de la Cathédrale de Metz. C’est l’interprétation d’un vitrail de Chagall qui se distingue des autres par sa luminosité et la magie de son bleu. Cette magnifique œuvre d’art est transcrite au pastel avec des pigments naturels.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

Le matériel

Voici un petit tour rapide du matériel à utiliser pour cet exercice au pastel. Le croquis rapide est réalisé avec du fusain léger, non salissant, pouvant être atténué facilement et effaçable avec le doigt sans aucun souci. Plusieurs sortes de pastels : des extrêmement tendres, des tendres et des bâtonnets très durs vont être mixés ensemble pour faire un travail cohérent. Le choix de la couleur du support est très important. Pour avoir de la lumière, l’exercice est réalisé sur un fond jaune de Naples.

Le vitrail à la Chagall au pastel

Le travail commence par l’esquisse. Ensuite, les couleurs sont montées progressivement. Le travail se fait en masse mais non pas dans un petit coin. Après la pose des valeurs moyennes, l’artiste peut soit rehausser, soit atténuer au contraire. Et la réalisation des petits contours termine le travail.

Pour travailler cette interprétation de Chagall au pastel, le gestuel est très important. Pour avoir plus de dynamisme, il faut remplir le croquis avec des mouvements courbés mais non pas verticaux ou horizontaux. Pour les tracés, les traits sont plus forts à certains endroits et légers sur d’autres parties.

Pour essayer d’obtenir le bleu de monsieur Chagall, le choix du pigment est très important. Avec la première couche posée en masse, il faut essayer d’obtenir un dégradé avec un second pastel en étirant tout doucement. Les nuances vont donner l’illusion de la lumière. Comme la couleur du support est visible à certains endroits, il faut les laisser en place pour avoir un effet de luminosité.

Comme les contours au fusain ne sont pas très nets, ils peuvent être renforcés avec du pastel extrêmement tendre de couleur marron violet mais pas tous. Cette œuvre n’est pas une copie du vitrail de Chagall mais une inspiration. Ce qu’il faut retenir dans cet exercice est qu’il faut se laisser aller et se faire plaisir avant tout.

Discipline
Pastel
Difficulté
Perfectionnement
Genre
Les Applications
Style
Objets
Durée de la Vidéo
1815

Matériel utilisé dans cette vidéo :

- Papier pastelacard coloré
- Fusain
- Pastel tendre de différentes couleurs
- Pastel dur de différentes couleurs

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.