Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

Exercice de Lavis avec deux petits paysages

Le paysage est un bon exercice pour s’initier à l’aquarelle car le peintre peut en apprendre beaucoup de chose. C’est également une bonne façon de travailler le lavis. Il permet de voir la perspective aérienne : le premier plan, le second plan et l’arrière plan avec un ciel plus fort au-dessus et qui s’éclaircit en descendant vers l’horizon. Après le lavis du haut, il faut animer le bas pour obtenir quelque chose de sympa.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

Le premier paysage

Sur du papier sec, le ciel est réalisé avec un mélange de bleu de cobalt et un peu de cramoisi d’alizarine pour qu’il soit plus réaliste. Ensuite, le lavis va être descendu avec de l’eau claire pour aller jusqu’à l’horizon. Pendant que la feuille est encore humide, du bleu outremer permet de faire la végétation posée sur le pied du ciel : ce sont des arbres au lointain sur la ligne du fond. Pour avoir plus de précision et amener moins d’eau, il faut utiliser un pinceau en poils de martre.

Un lavis de couleur lumineuse, du jaune mélangé avec du bleu cobalt, va servir à dessiner le champ en faisant en sorte de laisser le blanc du papier à certains endroits. Il va commencer à partir du bas du taillis. Pour avoir des nuances, il faut rehausser par ci par là. En haut, c’est la technique humide et en bas, du lavis sur sec. Le mélange entre ces deux procédés permet d’obtenir un paysage très vite fait.

Une fois que le paysage est sec, il est possible de le rehausser avec un lavis superposé de la même couleur sans recouvrir complètement celui du dessous. Le but est de préciser les formes et les ombres sous les arbres. Le travail se fait avec très peu de couleur et la pointe du pinceau. L’ajout de quelques herbes et des coquelicots au premier plan va donner de la perspective au sujet.

Le deuxième paysage

Le deuxième exercice consiste à réaliser un paysage sous un ciel d’été. Le haut est réalisé avec du bleu céruléum et une pointe de cobalt. La peinture est beaucoup diluée pour obtenir du lavis clair. Le procédé reste le même. Après la pose du premier lavis, il sera dégradé jusqu’à la ligne d’horizon. Ensuite avec un gros pinceau, on ouvre des blancs en prenant le temps d’essuyer les poils entre chaque retrait. Une fois que les pigments sont enlevés, des nuages vont apparaitre. Il faut y revenir pour marquer leur forme. Les ombres ne seront posées qu’une fois que le paysage sera sec.

Discipline
Aquarelle
Difficulté
Initiation
Genre
Les Bases Techniques
Style
Paysages
Durée de la Vidéo
07mn19

Matériel utilisé dans cette vidéo :

- Pinceau petit gris
- Aquarelle bleu outremer
- Aquarelle bleu de cobalt
- Aquarelle bleu céruleum
- Aquarelle cramoisie díalizarine
- Papier
- Support
- Pinceau en poil de martre
- Aquarelle jaune (lumineuse)