Peindre une pomme sur base sèche à l'aquarelle

On croque la pomme.

On va croquer une pomme, magnifique pomme. Le modèle est chouette. L’exercice ça va. La technique qu’il y a derrière, c’est quoi ?

C’est apprendre l’ombre et la lumière, l’ombre propre de l’objet c’est-à-dire l’opposé de la lumière. Et l’ombre portée sur le support sur lequel l’objet et posé, en occurrence une pomme.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

---------- Introduction

On croque la pomme.

On va croquer une pomme, magnifique pomme. Le modèle est chouette. L’exercice ça va. La technique qu’il y a derrière, c’est quoi ?

C’est apprendre l’ombre et la lumière, l’ombre propre de l’objet c’est-à-dire l’opposé de la lumière. Et l’ombre portée sur le support sur lequel l’objet et posé, en occurrence une pomme.

On va travailler par lavis successifs du plus clair au plus … les valeurs les plus claires jusqu’aux valeurs les plus sombres pour donner l’effet 3D de la pomme, le mettre en valeur et en volume.

On y va.

---------- Démonstration

On va travailler l’exercice d’une pomme pour voir l’ombre et la lumière, le jeu de l’ombre et la lumière. Comme on a plusieurs éclairages, ce n’est peut-être pas toujours évident puisqu’on a deux ombres mais je vais choisir celle-ci qui me semble plus forte.

Donc l’objet reçoit la lumière d’un côté et porte une ombre sur son support de l’autre. L’objet aura une lumière de ce côté, son ombre propre et l’ombre portée. Donc c’est important de bien enregistrer le fait qu’il y ait la lumière, l’ombre propre de l’objet sur lui et l’ombre portée sur le support. C’est ça qu’on va essayer de rendre.

Je vais travailler avec du papier arche 300 grammes, un pinceau petit gris de différentes tailles et les couleurs. Comme la pomme et rouge et jaune, je vais utiliser le jaune indien qui me semble convenir à la couleur de la pomme avec le cramoisie d’alizarine pour donner les couleurs rouge et orangées de la pomme.

Et je rehausserai avec le brun de pérylène aux endroits où il y aura les ombres et peut-être des violets en mélangeant le bleu outre-mer avec le cramoisie d’alizarine pour vraiment les parties les plus sombres de la pomme. Voilà, on retrouve à peu près la gamme de couleurs de notre pomme.

C’est parti. Je vais commencer par les jaunes. Je vais la mouiller, je vais mouiller ma pomme et son ombre que j’ai dessinée. On n’oublie pas que l’ombre a une forme. L’ombre, ce n’est pas un petit peu noir comme ça derrière puisqu’il faut mettre. Non, l’ombre a une forme. L’ombre, c’est la forme de l’objet qui est reporté sur le support.

C’est l’ombre de l’objet et la couleur de l’objet. Donc ici, c’est sur un papier blanc. On voit que l’ombre, elle contient un peu de rouge. En fait, c’est un gris mais il y a un petit peu du rouge de la pomme qui va se poser dans l’ombre qui va se transférer dans l’ombre. Et l’ombre, ce n’est pas gris. On a déjà vu ensemble les gris colorés. C’est important de pouvoir faire un gris qui rappellera un petit peu la couleur de la pomme.

On va poser les couleurs. Je rappelle que la lumière est là sur la pomme donc on peut carrément laisser du blanc éventuellement à l’endroit où la pomme reçoit le plus de lumière. Et je peux déjà mettre un petit peu le rouge de la pomme dans la forme de l’ombre. Je vais prendre un pinceau à poil de martre qui est un petit peu plus nerveux pour jouer avec mes couleurs.

Donc là, on est dans la partie de l’ombre propre de la pomme puisque c’est ici qu’elle est à l’opposé de la lumière donc… Je rappelle que le pinceau va toujours dans le sens de l’objet. Là, la pomme elle est foncée. C’est son retour vers l’arrière donc elle sera plus foncée de ce côté. Petites auréoles volontaires pour ramener du relief dans le…

Et là où il y a le pédoncule. C’est le pédoncule ? Je crois que je ne me trompe pas. Là où il y a… elle est un petit peu gâtée ma pomme, je suis désolé. Donc là il y aura aussi… elle reçoit la lumière mais c’est creux donc c’est quand même un petit peu il y a un peu de vert donc je vais chercher du green gold, un petit peu de vert dans mon creux là. Et par rapport à ça, là ce sera un petit peu plus foncé.

Maintenant, on va rehausser un petit les couleurs de cette pomme qui est un petit peu plate pour vraiment lui donner son relief afin de donner ses couleurs. Et maintenant, on va entrer dans son relief. Je prends de l’outremer avec le cramoisie d’alizarine pour foncer un petit peu, donner un petit peu ce côté ombré. Je vais venir tirer ça avec de l’eau pour ramener…

Je vais en même temps déjà travailler l’ombre de la pomme. Je vais mélanger mes trois couleurs pour obtenir un gris coloré qui va se marier avec la couleur de ma pomme. Et on n’hésite pas à renforcer ça. L’objet rencontre son ombre.

A l’opposé de la lumière et de la pomme, on a l’ombre qui est là. Mais la pomme elle est ronde donc dessous, on aura quand même un petit peu plus de pigment. On renforce encore un petit peu le bas là où l’ombre est vraiment la plus forte sous la pomme. L’ombre est toujours plus forte près de l’objet qu’en s’éloignant.

Encore quelques petites touches dans la petite queue qui est un peu marron. On reste dans nos couleurs mais elle prend quand même bien la lumière. On n’oublie pas que la lumière vient comme ça. Et voilà ma pomme.

Magnifique pomme.

La pomme.

Oui, superbe.

Elle est bien en volume. Elle reçoit bien la lumière et son ombre portée.

Elle est là, quoi.

J’espère que ça vous donnera envie. Ça vous aidera à comprendre certaines choses, les ombres et les lumières pour donner du volume. On voit bien dans le creux-là le creux de la queue de la pomme.

Alors là, c’est magnifique aussi. C’est super. De loin ou de près, tout est magnifique. Vous avez tout ce qu’il faut : les gestes, l’esquisse, le résultat final pour travailler dans le sillon d’Evelyne et pour vous entrainer surtout.

Voilà. Amusez-vous.

Au travail.

Matériel utilisé dans cette vidéo :

- Papier Arches 300g
- Pinceaux petit gris de différentes tailles
- Aquarelle jaune indien
- Aquarelle cramoisie díalizarine
- Aquarelle brun de pérylène
- Aquarelle bleu outremer

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.

Discipline Aquarelle
Difficulté Initiation
Genre Les Bases Techniques
Style Objets
Durée de la Vidéo 11mn41

Toutes les vidéos de ce chapitre