Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

Monter un papier aquarelle sur un châssis

Dominique, tu travailles souvent et c’est particulier sur des châssis tendus. Enfin sur des papiers tendus sur un châssis plutôt.

Voilà pour avoir une belle liberté. Vous savez qu’il y a plusieurs manières de travailler l’aquarelle, on en a déjà parlé. Mais là, je vous montre comment monter le papier aquarelle sur le châssis.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png

Parcourez ici les dernières créations des élèves

---------- Introduction

Dominique, tu travailles souvent et c’est particulier sur des châssis tendus. Enfin sur des papiers tendus sur un châssis plutôt.

Voilà pour avoir une belle liberté. Vous savez qu’il y a plusieurs manières de travailler l’aquarelle, on en a déjà parlé. Mais là, je vous montre comment monter le papier aquarelle sur le châssis.

On y va. C’est très important la monture.

---------- Démonstration

Je vais vous montrer comment monter un papier Montval grain fin 300 grammes ou un autre papier aquarelle sur un châssis. Le châssis est au départ nu, un châssis nu du format que vous voulez évidemment donc sans avoir de barre transversale. Ou alors s’il y a une barre, vous l’enroulez de papier cellofrais parce quand votre papier va être mouillé, il y aura une cuvette qui va se former avant qu’il soit tendu évidemment et le bois peut dégorger sur votre papier.

Voilà le châssis. J’ai rempli une petite bassine. Je vais tromper mon papier dans l’eau pendant cinq – dix minutes. Il faut bien faire attention que votre papier soit immergé tout le temps. Vous pouvez mettre beaucoup plus d’eau dans la bassine.

Une fois que vous commencez à mouiller votre papier, il faut savoir que votre travail doit … vos ébauches doivent être faites, vos recherches doivent être faites. Il est trop tard pour commencer à préparer tout ça. Tout doit être fait en amont comme je l’ai déjà expliqué dans d’autres vidéos.

Sur ma table de travail, je mets toujours une serviette éponge. Peu importe la qualité de la serviette du moment qu’elle peut boire l’eau qui dégorge de votre travail. Ça vous permet d’essuyer vos pinceaux et d’être à l’aise quand vos couleurs débordent. Voilà, c’est une question pratique.

Alors les pots d’eau, peu importe. Une personne m’a demandé quel est le matériel à avoir au départ ? Vous prenez trois pots d’eau. Pourquoi ? Parce qu’il faut un pot d’eau pour rincer le pinceau, re-rincer le pinceau et toujours avoir un pot d’eau propre pour faire des retraits de matières dans l’humide. C’est important d’avoir chaque fois de l’eau propre.

On attend que le papier soit détendu. Je vais le tendre sur le châssis et travailler directement. Mais vous pouvez également tendre le papier sur votre châssis, le laisser sécher, il va se tendre comme une peau de tambour vous verrez, presque comme une toile. Et vous pouvez retravailler dessus quand il est sec en le remouillant à ce moment-là. Mais vous pouvez travailler dessus directement quand il est monté sur le châssis puisque de toute façon, il faut le remouiller.

Je prends mon châssis. Vous verrez que votre châssis a une partie incurvée et une partie plate. On place l’envers du papier sur la partie oblique.

Alors on fait dégorger, on le place dessus, on fait bien attention qu’il ait assez de marge de chaque côté et on le place en droit file. On commence avec l’agrafeuse, une agrafe de chaque côté et on continue à bien l’aplatir. Même si ça fait des petites boulettes, ce n’est pas grave toujours de chaque côté.

Toujours une belle agrafe au niveau de l’angle parallèle à l’angle. On le retourne, et on tire dessus. Il faut essayer d’avoir la même traction à peu près partout, c’est ça qui est important. Un peu à la fois vous aurez le truc, ce qui vous donne une bonne liberté pour balancer vos pigments.

Ça, c’est une agrafeuse de décoration magasin mais il y a des agrafeuses beaucoup plus légères. Elle est très lourde celle-ci. Il existe des agrafeuses électriques pour ceux qui ont des problèmes d’arthrose et des agrafeuses un peu plus légères. Celle-ci est très longue et très lourde.

Faire la même chose de chaque côté. C’est très important d’avoir une bonne traction surtout dans les angles parce que c’est souvent à ces endroits-là qu’il y a des cuvettes et c’est très difficile de gérer l’humidité à ce moment-là. Comme les petits cahiers d’écolier un bel angle. La pression du doigt. Et l’autre côté, on tire bien.

Parfois on peut arracher un petit peut le papier, ce n’est pas bien grave du moment qu’il n’est pas arraché sur la surface principale. Vous remettez une agrafe. Vous voyez que le papier commence à sécher. Il n’a pas été trempé assez longtemps. Il ne faut pas laisser une demi-heure non plus mais une dizaine de minutes. Il va se décomposer.

J’ai expressément laissé une partie comme ceci pour vous montrer que ce n’est pas nécessaire. Vous devez vraiment couper votre papier au format du châssis parce que si vous laissez sécher le papier, cette partie-ci va se raidir et vous empêcher de pouvoir le placer correctement sur votre table de travail. Donc ça n’est pas nécessaire. Si toutefois vous l’avez fait et bien vous mettez une agrafe en plus ici mais c’est du gaspillage de papier inutile.

Si votre papier n’est pas suffisamment trempé comme c’est mon cas ici, vous pouvez carrément le retremper dans la bassine. Si le bois a été bien séché au départ, il ne va pas vriller. Mais si vous prenez des bois bon marché, c’est un risque que votre châssis va vriller. Vous pouvez carrément le remettre dans la bassine.

Voilà, c’est parti. Maintenant que votre papier est comme ça, il est temps de travailler. Vous devez être prêt.

Superbe. J’adore l’objet.

Il est tendu comme une peau de tambour.

Une belle liberté, vous pouvez vraiment vous laisser aller à votre expression.

Et une noblesse aussi je trouve. C’est vraiment quelque chose de beau. Le papier c’est déjà magnifique mais là, sur un châssis, c’est super.

Ça balance, ça vie, ça bouge.

Oui vous connaissez Dominique qui s’entrainer à travailler là.

Tout ce qui me plait dans l’humide.

A vous maintenant.

Discipline
Aquarelle
Difficulté
Perfectionnement
Genre
Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo
08mn53

Matériel utilisé dans cette vidéo :

- Papier Montval 300g grain fin
- Chassis nu
- Bassine díeau
- Agrafeuse

Hello ! Vous êtes inscrit sur la plateforme de cours ?

Rejoignez notre communauté "La Vie d'Artiste" et partagez vos créations, progressez ensemble, soyez encouragés...

Créer une publication

Votre message : *


Téléchargez ici votre image au format .jpg: *

Se connecter à mon compte
8 Résultats