Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

La maîtrise de l'eau entre papier et pinceau...

La gestion de l’eau sur le papier par rapport à celle du pinceau est un point fondamental dans le voyage de l’eau. Cet exercice a pour but de montrer les étapes d’équilibre entre l’humidité du papier et l’eau qui imprègne le pinceau. C’est la base de l’aquarelle humide sur humide.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

La maîtrise de l’eau entre papier et pinceau

L’exercice consiste à observer et à comprendre les différentes étapes du cycle de l’eau à travers trois bandes de papier très mouillées. Le pinceau va être chargé différemment avec de l’eau et du pigment.

Les étapes sur le papier miroir

Ici, le support en papier est vraiment miroir Et lorsqu’un pinceau imbibé d’eau et de matière y est appliqué, tout va bouger donc il n’y a pas de stabilité. Ca peut être un effet recherché qu’il est possible de reproduire dans certaines circonstances. Tout fuse et se diffuse, c’est le dialogue. Au fur et à mesure que le papier sèche, tout se stabilise.

Ensuite, il faut refaire la même humidité pour obtenir une surface brillante. Le pinceau chargé avec moins d’eau et de la matière crémeuse va laisser une trace plus stable sur la surface miroir. Des auréoles se forment mais la matière commence à s’accrocher au support.

Il faut remouiller le papier une troisième fois pour avoir une surface brillante. Avec un pinceau petit gris séché, il faut prendre de la matière pâteuse tout juste sortie du tube, du violet de pérylène. Comme l’eau est suffisante sur le papier, c’est elle qui va véhiculer le pigment. Les marques laissées par le pinceau sont beaucoup plus importantes.

Les étapes sur le papier mat sec

Normalement, il faut attendre que le papier entre dans le stade mat sec. Mais pour la démo, il faut le mouiller légèrement pour l’obtenir. Les grains sont visibles à cette phase puisque la feuille est presque sèche. Il faut prendre un pinceau gorgé de matière très humide et le placer. Elle va fuser de manière beaucoup plus régulière par rapport à l’eau même si ce n’est pas immédiat.

Ensuite, il faut refaire un deuxième papier mat sec. Le pinceau va contenir moins d’eau et une matière crémeuse. Le résultat est beaucoup plus stable et le dessin du trait apparait quand même.

Le papier est encore légèrement humide. Cette fois-ci, de la matière sèche sortie du tube va y être appliquée au pinceau. La couleur est beaucoup plus présente et les traits sont très précis.

Les étapes sur le papier sec

Le pinceau chargé d’eau et de matière est posé sur le papier complètement sec. Le trait obtenu est net et précis. C’est de l’aquarelle sèche avec une interaction dans la flaque.

Lorsqu’une matière crémeuse est appliquée sur le papier sec avec un pinceau légèrement humidifié, le résultat est encore beaucoup plus net. Aucune petite goutte ne reste en suspension.

Et lorsqu’une matière pâteuse sortie du tube est posée sur le papier sec avec un pinceau non humidifié, le trait se démarque vraiment.

Petite synthèse des trois étapes

Il y a sept étapes dans le cycle de l’eau mais ici, seules trois ont été passées en revue. Dans le miroir brillant, il n’y a eu aucune stabilité. Dans le mat sec, la matière accroche suivant la quantité d’eau amenée par le pinceau. Dans le sec, le résultat se rapproche sensiblement de la gouache.

Conclusion

Avec les différentes hygrométries du papier et du pinceau, il peut en ressortir différentes interactions. Le résultat peut être intéressant mais aussi catastrophique si l’intervention a lieu beaucoup trop tôt ou tard. Il est donc essentiel de faire le voyage de l’eau pour maîtriser chacune de ses sept étapes.

Discipline
Aquarelle
Difficulté
Initiation
Genre
Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo
09mn01

Matériel utilisé dans cette vidéo :

- Papier Montval 300g grain fin
- Pinceau petit gris
- Aquarelle violet de pérylène