Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

Les accessoires au pastel

La découverte de l’univers des pastellistes passe par la connaissance de leurs différents accessoires. Ils sont simples et assez basiques.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

Les accessoires de base

Le doigt est l’accessoire de base du pastelliste. C’est d’ailleurs ce qui différencie le pastel des autres techniques.  Le doigt est indispensable, un instrument principal.

Au pastel, on utilise deux sortes de gommes. Le classique permet bien sûr d’effacer mais aussi de dessiner. Au lieu d’utiliser un crayon ou un bâtonnet qui risque de saturer le papier, on utilise cet accessoire. En dessinant avec une gomme, le pastelliste évite de mettre trop de pigment sur sa feuille. La gomme mie de pain offre un travail un peu différent. Elle enlève les couleurs avec délicatesse. Son principal avantage est qu’on peut la malaxer à volonté et lui donner la forme qu’on souhaite. En plus, elle ne peluche pas donc moins salissante pour le papier.

Les instruments au pastel

Sur les papiers à gros grain, le doigt doit laisser la place à l’estompe au risque d’abimer son empreinte digitale. C’est un instrument qui permet de pousser ou d’attirer le pigment. Il est également utile pour écraser, enlever ou étirer le mélange et faire un dégradé de nuances. L’estompe se décline en plusieurs dimensions.

Le pinceau doux permet au pastelliste de travailler tout en finesse. Mais pour pouvoir l’utiliser, il faut mettre beaucoup de pigments sur le papier. Il est possible de mélanger les bâtonnets secs avec du pastel tendre. Pour étirer ou repousser le pigment, le pinceau doux doit être maintenu en oblique. C’est un outil d’estompe, de mélange et de réserve pour apporter de la lumière sur son tableau. Pour déloger les pigments qui se retrouvent un peu partout, il faut secouer le papier à la fin.

Le pinceau brosse possède des poils assez rigides. Grand, moyen ou petit, c’est à chaque pastelliste de choisir. Si à un moment donné, le papier est trop saturé de pigment, cet instrument permet d’enlever l’excédent de pastel. Il faut tenir le papier en oblique et donner des petits coups sans écraser le pigment sinon il va rentrer entre les grains. Après un soupçon de fixatif, il est possible de retravailler toutes les couleurs et les nuances souhaitées.

Le premier tour d’horizon des accessoires est terminé

Tous ces accessoires sont plus ou moins des matériels d’estompe. Ils peuvent servir à obtenir les effets recherchés. Il n’y a pas d’outil complexe au pastel. L’important est de bien le choisir afin qu’il devienne un outil indispensable par la suite.

Discipline
Pastel
Difficulté
Initiation
Genre
Les Bases Techniques
Durée de la Vidéo
29mn22

Matériel utilisé dans cette vidéo :

- Papier Canson
- Pastel couleurs au choix
- Gomme
- Gomme mie de pain
- Estompe
- Pinceau doux