Cliquez ici pour voir l'extrait gratuit Débloquez l'accès à la vidéo complète en vous abonnant ou en achetant un pack de cours.

Le Buste de Jules épisode 2

Après un certain temps de repos, il est temps d’aboutir. Le buste de Jules n’a pas séché car il a été recouvert de petits plastiques qu’il faut ôter tout simplement pour continuer.


Pour vous inscrire à un cours c'est ici.
Vous pouvez aussi choisir un Pack 6 ou 12 mois en cliquant ici.

help.png

Des questions sur les cours ? Cliquez ici.
Vous pouvez aussi participer à une démo.

nouveau-produit.png


Comparez nos formules en cliquant ici.
Parcourez ici les dernières créations des élèves

La deuxième étape du buste de Jules

La prochaine étape consiste à alléger l’esquisse de la tête de Jules et faire en sorte qu’elle n’éclate pas à la cuisson. Il faut la décalotter, creuser à l’intérieur puis remettre le crâne à sa place. Il faut faire des marques sinon il est difficile de se repérer par la suite.  Et à l’aide d’un fil, il faut couper la tête du front vers l’arrière.

Il faut creuser des deux côtés en laissant 1,5 cm à 2 cm sur les bords. La terre est enlevée à l’aide d’une mirette. A la fin, elle va être complètement allégée. Le travail peut continuer lorsque la sculpture est évidée. C’est lors de cette étape qu’il est possible de voir si la terre a été bien serrée ou s’il y a des bulles d’air. Il faut faire des stries sur les deux parties avec le couteau pour que le crâne s’incorpore bien à la tête et ne glisse point. Une fois que les points de repère ont été trouvés et que la calotte est en place, il faut amalgamer l’ensemble au couteau.

Comme un vide se trouve au milieu, l’air est emprisonné donc il ne peut pas s’échapper. La sculpture risque donc d’éclater à la cuisson. Pour éviter cela, il faut relier ce vide par une petite cheminée placée en dessous. Il est également possible de faire une petite pointe en piquant derrière les oreilles par exemple. Ce trou laissera l’air circuler librement.

Lors de la dernière étape, la tête est enlevée de son axe puis l’intérieur est creusé avec une mirette. Pour faciliter le travail et éviter qu’elle tombe ou bascule, elle est posée sur un petit coussin de terre. Il faut creuser jusqu’à ce qu’on retrouve le trou fait en haut : ce sera la cheminée. Les bords du cou doivent faire au moins 2 cm car toute la tête repose dessus. Le travail de la sculpture peut encore continuer mais s’il prend fin, il faut signer la terre.

A la fin, il faut laisser sécher dans un endroit où il fait 16° à 18° pendant un mois et demi ou deux mois. La terre étant fort humide, il faut prendre moins de risque. Ensuite, la cuisson peut avoir lieu suivi d’une patine.

Discipline
Sculpture
Difficulté
Initiation
Genre
Les Bases Techniques
Style
Personnages
Durée de la Vidéo
14mn07

Cliquez sur chaque image pour l’agrandir afin de la visualiser ou l’imprimer.