Quelques indices pour s'y retrouver dans les formats de toiles

Quelques indices pour s'y retrouver dans les formats de toiles : Figure, Paysage, Marine..

Quelques indices pour s'y retrouver dans les formats de toiles

Bonjour, je suis de Fred de BeauxArts.fr. On va vous parler aujourd’hui des formats de toiles. Ce sont des châssis entoilés, des supports à peindre réalisés avec des toiles.

 

Les formats de toiles dans le monde

On va commencer par les formats européens qui sont d’ailleurs les plus classiques. Quand on prend une toile, on précise d’emblée ses dimensions. Elle est très souvent de forme carrée ou rectangulaire, des multiples, des doubles ou des triples carrés. Ce format est valable aussi bien en France qu’en Espagne, en Italie, en Angleterre, etc.

Aux Etats-Unis, il y a une autre nomenclature qu’on trouve très peu chez nous. En France, la toile la plus populaire est tout simplement la 30 cm x 30 cm. Il n’y a pas grande chose à dire de plus sinon que les formats européens sont tout le temps des multiples de 10 cm, des fois de 5 cm, de 25 cm et de 75 cm mais c’est assez rare. Les toiles à la norme européenne qui inondent le marché possèdent d’ailleurs une dimension qui est multiple de 10 cm.

En France, il y a une exception : celle qui est faite pour tout et qui donne quand même des formats de tableau magiques avec des dimensions un peu particulières : 80 cm, 33 cm, 35 cm, etc. On va voir tout à l’heure pourquoi les toiles sont basées sur un équilibre parfait entre la longueur et la largeur. Le format correspond à une formule mathématique proportionnelle au nombre 1.21. On laisse tomber les justifications mais tout ce qu’on retient est qu’il y a une harmonie derrière.

 

Les figures et les numérotations des toiles

Après, on va passer aux appellations des toiles et on parlera des dimensions ensuite. La F comme Figure est un format sur lequel on peint les portraits. On parle de la proportion d’un tableau dans n’importe quel sens. La P est parfaite pour le paysage, que ce soit à la verticale ou à l’horizontale. Enfin, nous avons la M pour l’environnement marin qui est plus rarement utilisée que les autres toiles.

Parlons maintenant de la numérotation. On a les chiffres qui précèdent les appellations : 8P, 10F, 15M, etc. Ces nombres sont dénommés points. Ils donnent la proportion d’une toile. Quand on dit par exemple 8P, ce point va donner une dimension spécifique et le P correspond à une proportion, un rapport entre les deux distances.

Et si on met ensemble toutes les toiles qu’on a prises c'est-à-dire la F, la P et la M, toutes les trois possèdent les mêmes longueurs mais leurs hauteurs sont différentes. La Figure est la plus classique et la plus utilisée mais les prix de ces trois types de toile sont à peu près les mêmes. Certains artistes ont une cote qui correspond à un point si bien qu’ils établissent leur tarif par rapport à ce dernier. La taille d’un tableau peut également donner la cote approximative de celui-ci.

 

Voilà, on espère que tout a été clair. Les toiles ont la même dimension principale sur la longueur mais les proportions varient en hauteur. Après, la déclinaison va de 0 à 120. On ne va pas aller trop loin car il n’y a pas beaucoup de commentaires à faire là-dessus. D’ailleurs ces chiffres ne sont pas à retenir même s’il y a des dimensions standards qu’on connait bien par cœur : le 8, le 10 et le 12. Les formats de toiles ne sont pas très compliqués mais on devait vous le dire puisque vous nous avez posé des questions sur le sujet. J’espère qu’on a répondu à vos attentes pour pouvoir passer à autre chose. Merci pour vos encouragements et pour tous ces échanges. Continuez à poser des questions et surtout n’hésitez pas. A très bientôt.

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire