Peinture sous vos yeux : Objet au Promarker avec Louis de l'école Boulle

- Catégories : Nos clients ont du talent Rss feed

Pas moins que l'école Boulle : Louis nous dessine sous les yeux un objet bois et métal avec des Promarkers. bluffant ! 

Peinture sous vos yeux : Objet au Promarker avec Louis de l'école Boulle

Bonjour, je suis Fred de BeauxArts.fr et merci à Louis d’être là. On va parler ensemble des Promarker. Ce sont des feutres à alcool dont la particularité est qu’il permet de travailler sur des papiers spéciaux comme le layout, le bristol, le calque, etc. Ces markers pénètrent moins rapidement sur ces supports que sur des feuilles classiques. Avec l’alcool qui s’évapore petit à petit, les Promarker permettent de faire des mélanges et des fondus.

 

A propos de Louis

Louis suit actuellement une formation pour obtenir un BTS Design Produit à l’école Boulle. C’est vraiment sympa de sa part de trouver un peu de temps à nous consacrer. On va regarder quelques uns de ses travaux qui sont vraiment magnifiques. On fera un petit focus tout à l’heure pour vous en faire profiter mais on ne montrera pas ses projets confidentiels sous marques. On va faire avec Louis une petite démonstration pour qu’il puisse nous montrer deux ou trois astuces.

 

La démonstration avec les feutres Promarker

Pour son travail, Louis mélange les marques pour une même gamme colorée, le Promarker et le DB-Twin par exemple. Ca permet d’avoir des nuances différentes pour chaque couleur, une variété plus importante et du volume. Il arrive également qu’il mélange des technique non similaires car sa palette renferme toutes sortes de feutres dont du Pitt. Si son œuvre ne lui donne pas entière satisfaction, il n’hésite pas à rajouter des crayons de couleur dessus et ca lui redonne un petit côté graphique et du volume. Nous remercions Louis pour cette petite introduction. On va maintenant le regarder travailler, faire l’exercice qu’il nous a préparé cette semaine puis on fera un tour sur ses carnets de secret.

Pour la démonstration, il va dessiner une petite lampe torche. Il a esquissé une maquette non pas au crayon aquarellable mais avec un Faber Castell Polychromos violet. Cette couleur est bien choisie puisqu’elle permet de voir les contours de l’image même si on utilise une teinte sombre comme le gris par exemple, ce qui n’est pas le cas avec un simple crayon à bois. On va maintenant le regarder à l’œuvre.

Louis applique les couleurs par niveau c'est-à-dire qu’il commence par la plus claire. Il est important de laisser des blancs dans la maquette sinon on peut tricher en retouchant par exemple au Posca. Pour la démo, on n’utilise pas de modèle car il fait du prototype. Louis s’inspire des formes qui existent déjà. Il travaille sur du layout, un papier peu absorbant et couché, avec du Promarker, une feutre à alcool. Là, il applique des couleurs qui pourraient nous faire penser à un matériel en bois. C’est très beau et en regardant de plus près ses travaux, on s’aperçoit qu’il utilise beaucoup ces couleurs. C’est très marron et il y a beaucoup de nuances. Ce que fait Louis, on l’a surement déjà vu souvent : on prend une couleur, on la pose, on referme vite pour que ça ne sèche pas, on repasse une teinte douce partout pour harmoniser, etc.

Parfois, il utilise du blinder pour venir remélanger les couleurs. C’est un feutre Promarker particulier de couleur neutre c'est-à-dire qu’il n’est pas teinté. Il y a juste de l’encre à l’intérieur. Lorsqu’on achète des feutres Promarker, le noir et le blinder sont incontournables. Pour notre modèle, Louis a utilisé 6 couleurs pour le bois. Maintenant, il va passer au métal.

Merci à Louis pour cette démonstration en temps réel. Il a réalisé une œuvre magnifique même s’il pense avoir omis quelques précisions. Le bois et le métal, ce sont des matières qui donnent de la vie aux objets. En général, il travaille sur les produits, les formes, les matières, etc. et d’emblée, il est important de penser aux matériaux à utiliser pour avoir une idée sur la gamme de couleurs à sélectionner. On voit bien que Louis maitrise parfaitement ses outils et qu’il les teste assez peu puisqu’en ce moment, il utilise beaucoup ces teintes.

Comme c’est le premier passage TV de Louis, nous l’incitons à le mettre dans son book. Quand on est un étudiant en art appliqué, il est important d’avoir un book. On lui souhaite beaucoup de succès et de réussite car il le mérite vraiment. On va finir par un petit focus sur ses travaux, ceux qui ne sont pas confidentiels car les autres, on ne peut pas les montrer. Celui-là a été réalisé sur du papier standard avec des feutres Promarker et ce porte-document en cuire cousu est vraiment impressionnant.

Produits associés

Partager ce contenu