Les vidéos de Fred

Les pinceaux Chinois

Publié le : 15/12/2014 22:11:46
Catégories : Matériel Rss feed

Pinceaux chinois en martre, en chèvre, en loup !  On ose, on se lance, on teste...

Les pinceaux chinois

Bonjour, je suis Fred de BeauxArts.fr. On a eu une idée particulière avec ces pinceaux chinois. On a décidé d’en parler et de faire une vidéo là-dessus parce que pas mal de gens les ignorent. Un pinceau chinois a quelque chose d’assez exotique pour les occidentaux. C’est un outil qui possède une grande noblesse, de la classe, de l’élégance et de la beauté. Vous vous demandez surement comment on va s’en servir.

 

Les caractéristiques des pinceaux chinois

Nous ne sommes pas des experts mais nous allons juste vous aider à vous lâcher et à oser utiliser ces pinceaux chinois. Ce sont des outils élégants dont l’usage n’est pas si compliqué que ça. Vous allez voir que les pinceaux en poils de chèvre sont assez particuliers. Sinon ceux en martre chinoise présentent les mêmes caractéristiques que les pinceaux en martre classiques sauf qu’ils ont plus d’épaisseur. Chacun de ces pinceaux chinois possède ses caractéristiques mais ils sont tous magiques.

Le prix des pinceaux chinois est tout à fait abordable pour des outils de cette qualité. Ca vous permet vraiment de les tester et puis de travailler académiquement avec des techniques très humides. Ils s’utilisent principalement avec de l’encre de chine, de l’encre indélébile, de l’encre colorée ou encore de l’encre aquarellable. Ces pinceaux sont assez souples et dotées d’une bonne réserve. Ils doivent être utilisés pour des techniques très humides sinon les poils vont s’embourber. Ils ne sont donc pas compatibles avec des procédés plus pâteux. On va maintenant faire un petit zoom sur les pinceaux chinois.

 

Une petite démonstration sur les pinceaux chinois

On va commencer par le pinceau en martre chinoise. Avant de commencer, on va casser la gomme qui protège les poils. Ensuite, c’est assez classique. On plonge directement le pinceau dans une encre de chine très intense et on l’applique sur le support. Vous allez voir que la martre réagit très bien et possède une très belle réserve. On met un tracé puis pareil, on effleure et on écrase. On fait pareil avec la chèvre. Il faut briser la gomme pour assouplir les poils. Au final, on voit bien que le résultat donné par les deux pinceaux ne sont pas les mêmes.