Les différents formats de papier

- Catégories : Matériel , Tutos techniques

A4, A3, A2 ... Raisin, Jesus, grand aigle... On s'y perd, on n'ose pas vraiment demander... Fred vous explique et vous montre tout !

Les différents formats de papier

Bonjour, vous êtes avec Fred de BeauxArts.fr. On va parler aujourd’hui des différents formats de papier. On a tous l’impression de maîtriser tout ça mais nous, dans notre tête dès fois ça se mélange un peu : le A4, le A3, le jésus, le demi-raisin, le grand angle, etc. Donc on a préparé des planches claires explicatives et on va faire quelques gros plans dessus. Puis, on va passer en revue tous ces formats. Vous allez voir que tout est simple.

 

Gros plans sur les formats standards

On a mis sur ce tableau de synthèse les différents formats standards de papier qu’on connait et leurs tailles en millimètres. On a mis en évidence bien sûr le A4. Il est non seulement celui qu’on connait le plus mais aussi notre référence. Le 21 x 29,7 est d’ailleurs la seule dimension qu’on mémorise par cœur. D’une part, on va couper le A4 en deux pour obtenir un A5 puis ainsi de suite pour avoir un A6 puis un A7 et un A8. Et d’autre part, on va le doubler pour arriver jusqu’au A0.

Tout ça ce sont des définitions. En fait le principe de base est simple. Le A0 est notre référence. C’est un format qui mesure un mètre carré. Pour ne pas faire un carré mais un rectangle qui soit lui-même divisible en gardant les mêmes proportions, il y a un rapport entre la longueur et la largeur. En vous évitant les formules mathématiques, c’est la racine carrée de 2 c'est-à-dire 1,4142. Ce n’est pas grave même si on oublie tout ça. On vous le donne juste pour élargir votre culture générale. L’information la plus importante à retenir est qu’on part d’un A0 qui fait un mètre carré et puis on va le diviser par deux puis par deux et ainsi de suite pour arriver à une nomenclature de format standard. Comme ces explications ne sont pas très claires, ça donne ça du point de vue graphique.

Alors on a présenté ici à l’échelle le fameux A4 qu’on connait tous. Pour avoir sa taille réelle, imaginez une feuille de papier d’imprimante classique. Et quand on va la diviser par deux, ça va donner deux A5. On reprend ce dernier format et on le coupe également en deux pour obtenir deux A6. On va maintenant repartir du A4 et le multiplier par deux pour avoir la surface d’un A3. Ensuite, on double ce dernier format pour former un A2. Deux A2 vont ensuite constituer un A1 et lorsque celui-ci est multiplié par deux, on arrive au A0. C’est la surface d’un mètre carré qu’on vient de voir. Ce n’est pas compliqué mais il fallait faire un tour là dessus.

 

Gros plans sur les formats beaux-arts

Il y a quand même un petit complément qu’on aimerait quand même vous parler. Il s’agit des formats beaux-arts à la française, notamment le célèbre raisin. C’est un papier qui mesure 50 x 65. Il existe aussi bien sûr le demi-raisin et le double raisin. Il y a aussi pleins d’autres formats qui sont plus ou moins connus. On reconnait bien le grand angle et le petit angle puisqu’on nous parle pas mal d’eux surtout sur les cartons et les porte-cartons à dessin. On peut distinguer aussi le grand monde et l’univers mais on les entend rarement. Toutefois, le 80 x 120 est quand même assez connu dans le domaine du cartonnage. La plupart des gros emballages en carton sont confectionnés avec du grand monde.

Pour finir, on vous présente une dernière planche pour montrer les proportions et le maillage entre ces deux univers, cette grande feuille A0 d’un mètre carré qu’on découpe et puis le format raisin. Ce dernier est un peu plus grand qu’un A2. Ca veut dire qu’on peut obtenir un raisin dans une feuille A1 en travaillant l’autre sens. Donc si on a besoin de ce format et qu’on n’en a plus, on peut se procurer un A1. En découpant, on va se retrouver avec un raisin. Par contre, ce n’est pas avec du A2 qu’on va avoir ce dernier format mais l’inverse est vrai. On peut découper du A2 dans un raisin. Mais dans la vie courante, c’est rare qu’on arrive à cette éventualité puisqu’on utilise moins de feuille A2 que de raisin. C’est d’ailleurs ce dernier format qui est demandé par les ateliers, les écoles d’art, les cours, les professeurs, etc. puisque c’est un beau standard, du 50 x 65. Voilà, cette planche a été réalisée afin de vous montrer les proportions de l’ensemble.

 

Voilà, ce n’était pas très compliqué. Il fallait juste poser calmement quelques principes, voir les différents formats et les comparer les uns par rapport aux autres. N’hésitez pas à repasser la vidéo en boucle ou en ralenti si on a été trop rapide. Si vous avez des questions supplémentaires, faites comme d’habitude. Vous les posez et on répondrait. Merci encore une fois pour toutes ces engouements autour de ces vidéos techniques, les questions que vous posez, les échanges qu’on peut tous avoir puis n’hésitez pas s’il y a des sujets qui vous sont encore un peu obscurs. Vous posez les questions et vous me demandez de faire une vidéo là-dessus. Nous, on a déjà une liste comme ça, il n’y a pas de problème. On a de quoi tenir encore pendant quelques décennies mais on est toujours preneur de petites questions complémentaires. Merci beaucoup dans tous les cas et à bientôt.

 

 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire