Papier Lanavanguard

Quel que soit le doute que vous éprouvez sur le papier à utiliser en fonction de vos méthodes de création artistique, il serait préférable d’utiliser du papier multi-technique. En effet, ce support est adapté à des techniques humides et sèches sur un seul bloc. La polyvalence du papier multi-technique vous laissera une immense liberté graphique que vous allez pouvoir exploiter au gré de vos envies. De nombreux fabricants proposent ce support, mais si vous avez un penchant pour les produits de qualité, le papier Lanavanguard vous est recommandé.

Le papier Lanavanguard, l’un des meilleurs supports multi-techniques pour les artistes

Le papier Lanavanguard est résolument l’un des meilleurs supports multi-techniques pour les artistes. En effet, les feuilles qui en composent le bloc ont une surface blanche très lisse qui est ultra-résistant. Non vous ne rêvez pas. Le papier Lanavanguard est quasiment indéchirable. Il se prête parfaitement bien à différentes techniques et usages. Que vous aimiez peindre sur un support avec de la peinture à l’huile, de la peinture acrylique, de la gouache, de l’aquarelle, ou que vous aimiez dessiner avec des stylos, des feutres à alcool, du crayon à mine ou des crayons de couleur, vous pouvez utiliser du papier Lanavanguard.

Ne croyez pas que le papier Lanavanguard est destiné uniquement aux artistes qui débutent. Pour ainsi dire, ce papier multi-technique est très apprécié des peintres confirmés. Ces derniers l’utilisent le plus souvent pour des œuvres spontanées. Les propriétés de ce papier font que les couleurs y sèchent très rapidement. Il faut seulement 24 heures pour qu’un séchage soit optimal. Le papier Lanavanguard est conçu pour que les couleurs puissent bien ressortir après le séchage, cependant, il faut veiller à bien fixer les couleurs après le travail.

Quelles sont les caractéristiques d’un papier multi-technique Lanavanguard ?

Le papier multi-technique a été lancé par quelques fabricants pour permettre aux artistes débutants et chevronnés de réaliser des économies sur les achats de leurs supports. Même s’ils maitrisent plusieurs techniques, le papier multi-technique leur permet de continuer à travailler dans les meilleures conditions.  Les meilleurs papiers multi-techniques, comme il est le cas du Lanavanguard possède toutes les qualités des différents supports de peinture et aucun de leurs inconvénients. Prenons le cas de l’acrylique par exemple. Ce support est très apprécié des aquarellistes car il leur permet d’obtenir des couleurs sans transparence (fortes et satinées à la fois). Néanmoins, au moment du séchage, il peut arriver que la couleur se fissure à certains endroits du support en raison de la variété de couleurs utilisée. Rassurez-vous ! Le papier multi-technique Lanavanguard ne fera pas preuve d’une telle déficience.

La première des qualités du papier multi-technique Lanavanguard est sa robustesse. Il ne se transforme pas, même après avoir reçu un mélange détrempé de couleurs. C’est sa surface lisse qui est en partie responsable de l’uniformisation des couleurs. Bien entendu, si vous utilisez du pastel et des crayons, sachez qu’ils peuvent aisément adhérer au papier Lanavanguard.

Généralement, le ph d’un papier multi-technique est nul, ce qui lui permet de bien résister à une exposition prolongée au soleil et à l’air libre. En toute logique, les œuvres artistiques qui sont dessinées ou peintes sur du papier multi-technique ne risquent pas de jaunir, ni de vieillir prématurément. Ces œuvres pourront garder le même éclat pendant des années.

Autre fait qui mérite d’être mentionné, le papier multi-technique Lanavanguard est également adapté à de la peinture à l’huile. Cela est dû à son caractère indéchirable. En plus, comme ce support peut sécher rapidement, les débutants pourront s’améliorer rapidement en passant à une autre œuvre artistique. D’un grammage de 200 g/m², le papier Lanavanguard est disponible en blocs ou en feuilles. Il appartient à l’artiste de choisir le format dans lequel il souhaite l’acquérir.

Le papier multi-technique Lanavanguard est-il vraiment meilleur que les supports pour les techniques humides ?

Le papier Lanavanguard possède des caractéristiques étonnantes en tant que papier multi-technique. En effet, son grammage n’est que de 200 g/m² et sa surface est très lisse, or il peut très bien accueillir des réalisations à la gouache, à l’aquarelle et à la peinture à l’huile. Les propriétés du papier multi-technique sont très différentes de celles du papier aquarelle qui est à grain fin ou torchon, ce qui permet d’obtenir naturellement des effets aquarelle et des reliefs. Par ailleurs, pour éviter que la surface du papier aquarelle gondole, les peintres chevronnés recommandent d’utiliser du papier d’un grammage minimal de 300 g/m².

Lorsqu’ils ne peignent pas directement à la peinture à l’huile sur une toile de coton ou une toile de lin, des artistes utilisent du papier spécial huile dont la texture est proche au textile. Ce papier spécial huile possède un grammage minimal de 230g/m². Il est donc plus lourd et plus épais que le papier multi-technique Lanavanguard. Sur le papier spécial huile comme sur le papier Lanavanguard, on peut recouvrir la surface à peindre avec du Gesso pour éviter que le support ne se déforme à cause de l’humidité.

Comment réaliser une aquarelle sur du papier Lanavanguard ?

Le papier multi-technique Lanavanguard est idéal pour l’aquarelle. Néanmoins, pour réussir une œuvre, un artiste doit respecter quelques directives. Les peintres chevronnés estiment qu’il ne faut pas travailler les couleurs trop longtemps sur ce papier au risque de les voir se mélanger entièrement après quelques heures. Il faut donc prendre le temps de les laisser sécher avant d’y ajouter d’autres couleurs, d’autres détails et d’autres motifs. Bien que le papier Lanavanguard soit d’une excellente qualité, la couleur déposée peut toujours s’enlever, même si l’œuvre est entièrement sèche. Donc, pour éviter que les couleurs ne s’en aillent et pour renforcer l’œuvre artistique en général, il est conseillé d’utiliser un fixatif. L’idéal est de passer une couche de vernis en bombe pour tout fixer correctement.

Lana, la digne fabricante du papier Lanavanguard

Lana est l’une des plus anciennes papeteries françaises. En effet, cette entreprise est présente dans ce secteur depuis plus de 4 siècles. Fondée en 1590 dans les Vosges, près d’un site gallo-romain connu sous le nom de Villa-Lana, cette papeterie a produit les papiers qui ont servi à la toute première réédition de la Bible de Gutenberg, ainsi qu’à l’édition des œuvres originales de Voltaire et de Jules Verne. Depuis toujours, Lana a été plébiscitée pour la qualité de ses papiers de beaux-arts et ses filigranes. Au travers des années, l’entreprise a diversifié ses activités dans le but de répondre aux attentes des artistes et aussi des professionnels et des particuliers. Actuellement, la papeterie française compte plus de 5000 références de papiers dans sa gamme de produits. Lana produit des papiers techniques tels que son Lanavanguard, des papiers beaux-arts, des papiers graphiques, des papiers teintés et des papiers spécifiques qui sont utiles aux entreprises et aux industries œuvrant dans tous les secteurs d’activité.

Installée en plein cœur de Strasbourg depuis 1872, l’usine de papeterie Lana est dotée d’un parc machines très complet grâce auquel l’entreprise répond aux besoins de toutes sa clientèle. Ses machines à papier, son fourdrinier, sa machine hybride, sa gaufreuse, sa rebobineuse, ses coupeuses au laser, ses massicots et son empaqueteuse lui permet de produire aux alentours de 20.000 tonnes de papier par an. Si une partie de cette production est destinée à l’Europe, le reste est expédié dans le reste du monde, dans plus de 50 pays. À noter que l’entreprise Lana compte de nombreux partenaires en Europe. Parmi ses actionnaires principaux, on retrouve des géants de la papeterie comme Aussedat-Rey, International Paper et l’entreprise allemande Hahnemühle Fineart dont la collaboration a débuté en 2007.

Lire la suite

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)