Dessin

Le dessin est une forme d’art qui est pratiqué depuis des milliers d’années. Les techniques utilisés pour dessiner ont connues une amélioration drastique et il en est de même pour les fournitures. Pour dessiner comme un professionnel, il vous faudra des outils professionnels ou en d’autres termes des fournitures de haute qualité. Que l’on se rassure, les matériels de dessin haut de gamme ne sont pas forcément hors de prix. La plupart des produits présentés dans cette catégorie s’accompagnent du meilleur rapport qualité-prix.

Globalement, quelles sont les fournitures dont a besoin un dessinateur ?

Les fournitures de dessin dépendent du profil d’un dessinateur. S’il est plutôt feuille blanche et carnet de croquis, les équipements de base dont il aura besoin sont :

• Les crayons graphites
• Les crayons porte-mines et les mines
• Les feutres et les marqueurs
• Le fusain pour dessin
• Les poudres graphites et poudre fusain
• Les crayons de couleur
• La gomme
• Les pastels
• Les fixatifs
• Le taille-crayon

À cela s’ajoutent des accessoires comme les trousses, la planche à dessin, l’estompe, les attaches, les pinces chromées, l’affûtoir, le grattoir et bien d’autres encore.

Les accessoires de haute qualité pour dessiner et pour colorer

Pour dessiner sur un support, vous aurez besoin des fournitures suivantes :

Le crayon graphite :

Le principal outil dont vous aurez besoin est-ce que l’on appelle le crayon graphite. En fait, c’est l’outil de référence pour tout dessinateur qui se respecte. Il a l’avantage de s’utiliser sur tous les types de papiers. Ne vous y méprenez pas, le crayon graphite est ce que les individus lambdas appellent le crayon à papier, donc forcément, il vous est déjà arrivé de l’utiliser. Le graphite qui se trouve à l’intérieur du crayon est obtenu à partir d’un mélange de carbone tendre et de l’argile. C’est ce qui explique sa consistance plus ou moins dure. Le principe est que, plus le mélange contient de l’argile, plus la mine est noire. Les crayons graphites sont classifiés 9H ou 9B. Donc, un crayon catégorisé H est plus pâle et plus dur. En revanche, s’il est catégorisé B, il est plus foncé et plus tendre. Un crayon HB se situe à mi-chemin entre ces deux déclinaisons.

La mine de crayon :

Le crayon à mine est surtout utilisé par les bédéistes. Cet accessoire leur sert pour réaliser des croquis plus détaillés. Tout comme le crayon graphite, la mine de crayon se décline en plusieurs épaisseurs, allant de 2H au 6B. Très simples à gérer, il suffit d’introduire une mine dans un porte-mine en fonction de l’effet que l’on souhaite obtenir.

Les fusains :

Le fusain désigne l’accessoire qui est confectionné à partir du bois cuit dont on arrête l’ignition pour obtenir des éléments carbonisés. Généralement, le fusain se présente sous la forme d’un bâtonnet, mais il peut également se présenter sous d’autres aspects. Extrêmement volatile, le fusain s’estompe et s’efface facilement. C’est pour cette raison qu’il est utilisé sur du papier au grain élevé qui offre une bonne accroche au fusain. Lorsqu’il est utilisé sur du papier classique, l’usage d’un fixatif en spray est recommandé.

Les feutres :

Les feutres se déclinent en plusieurs modèles. Les dessinateurs ont le choix entre les feutres à alcool, les feutres à eau et les feutres à solvants. Comme les crayons, les feutres existent en différentes épaisseurs. Ils peuvent être utilisés pour souligner des contours, donner de la profondeur ou colorier un dessin. Ces accessoires permettent de réaliser un travail d’une grande précision. Il faut beaucoup s’appliquer lorsqu’on les utilise, car il n’est pas facile de rectifier une erreur faite avec un feutre, bien que cela soit tout à fait possible.

Les crayons de couleur :

Les crayons de couleur pour les dessins artistiques sont constitués de pigments mélangés avec de l’argile ou de la cire. La façon dont on utilise ces accessoires est similaire à celle des crayons graphiques. En effet, les couleurs issues de ces crayons peuvent être fondues par superposition en utilisant la technique de hachure. Certains de ces crayons de couleur sont aquarellables. En d’autres termes, ils peuvent être dissous dans l’eau pour ensuite être utilisés pour donner des effets de lavis à un dessin. Les crayons de couleur peuvent être utilisés sur du papier lisse et du papier à grain.

Les accessoires annexes dont un dessinateur a besoin

Pour éviter d’être perturbé dans son élan créatif, un dessinateur doit avoir à portée de main tous les accessoires dont il a besoin pour corriger ou améliorer son dessin.

La gomme :

La gomme est un outil qui est utilisé pour effacer un trait réalisé avec un crayon graphite ou un crayon à mine. Il en existe plusieurs modèles, mais si l’on a pris l’habitude de dessiner sur du papier lisse, le mieux serait d’utiliser une gomme blanche souple. À noter que la gomme peut également être utilisée comme accessoire de dessins. C’est ce que les initiés appellent la gomme mie de pain. Avant de l’utiliser, il faut simplement prendre le temps de le malaxer. On l’utilise également pour effacer le surplus de fusain sur un croquis.

Le taille-crayon :

Le taille-crayon est un accessoire qui revêt une importance capitale pour le dessinateur. Sans le taille-crayon, un dessinateur n’aura pas de quoi affûter la mine de son principal outil. Il est plus agréable de dessiner avec un crayon bien pointu. Par ailleurs, la précision et la régularité seront au rendez-vous. Sur le site, les taille-crayons sont robustes et intègrent une option qui permet d’extraire les mines qui s’y seront incrustées.
Mis à part le taille-crayon, vous pouvez utiliser un cutter, un couteau grattoir ou un affûtoir.

L’outil d’estompe :

L’estompe est un outil qui sert à ajouter des nuances à un dessin. Pour ajouter des tons grisâtres à un portrait, l’estompage est la technique parfaite. Jusqu’à la commercialisation de l’estompe, les dessinateurs avaient pour habitude d’utiliser leurs doigts pour des résultats un peu mitigés.

Les poudres de graphite et poudres de fusain :

Les poudres de graphites et les poudres de fusain sont utilisées pour donner des effets pas trop nuancés aux couleurs d’un dessin. Ces produits sont proposés dans de petits contenants hermétiques ou des flacons en plastique.

Le support du dessin

Et enfin, sachez que vous ne pouvez pas dessiner sans cette fourniture fondamentale : le papier. Pour vous adonner à votre art, vous avez le choix entre plusieurs catégories de papier. Mais si vous débutez, l’idéal serait d’utiliser du papier blanc basique. Tous les dessinateurs avant vous ont utilisé ce genre de papier comme brouillon. Pour ce qui est des épaisseurs, ils varient de 60g/m² à 350g/m².

Si vous commencez à dessiner au feutre, le mieux serait d’utiliser du papier layout qui est lisse et qui ne laisse pas les couleurs baver. Ce papier permet d’obtenir un rendu bien uniforme et exempte de traces. Comme il n’absorbe pas l’encre, les feutres s’adjugent d’une longue durée de vie. Cependant, il faut faire attention à utiliser le papier layout sur la bonne face.

Les personnes qui désirent se lancer dans le travail au fusain et au pastel devront utiliser un papier avec beaucoup plus de grain. La texture de ces feuilles permet une bonne accroche au pastel et au fusain qui sont très volatiles. Il est d’usage d’utiliser le côté texturé avec le fusain et le pastel, mais le côté lisse peut également accueillir des dessins. Contrairement au papier layout, il est permis de dessiner sur du papier grain dans un sens comme dans l’autre.

Lire la suite