Rouleau de toile

Que vous ayez pris l’habitude de peindre avec de la peintre à l’huile ou de la peinture acrylique, vous aurez toujours besoin d’un support pour votre art. Que vous soyez un peintre confirmé ou débutant, vous allez utiliser énormément de toile lorsque vous serez dans votre atelier de peinture. Heureusement que ce matériau essentiel est disponible en grande quantité sur le site sous la forme de rouleau.

Les rouleaux de toile pour profiter au mieux de son art

Il y a des siècles de cela, la toile à peindre fut fabriquée avec des fibres végétales, animales ou un mix des deux. Plus récemment, les toiles pour peindre sont obtenues à partir d’une combinaison donnant naissance à un produit synthétique de bonne qualité. L’usage de la toile comme support pour un tableau remonte à l’Antiquité. Cependant, ce matériau a été abandonné au Moyen-âge au profit de supports plus rigides comme le bois. Des centaines d’années plus tard, notamment au 15e siècle, la toile en tissu est redevenue le support principal utilisé par les peintres artistiques. Il fut même un temps où les artistes devaient se fournir en toile auprès des fabricants de voiles de bateaux et de sacs qui étaient fabriqués avec des fibres de chanvre et de lin. Comme la toile était légère et facilement transportable, elle permettait aux artistes de réaliser des tableaux de très grands formats aux endroits qui les inspiraient.

Pour permettre aux artistes-peintres d’avoir à disposition une toile en quantité suffisante pour mener à bien leurs projets artistiques, les fabricants ont eu la bonne idée de les proposer sous la forme de rouleaux. L’acquisition d’une toile à peindre dans ce format est une alternative économique pour tous les artistes qui maîtrisent à la perfection le façonnage du châssis entoilé. Les toiles en rouleau sont proposées avec ou sans apprêt.

Les toiles avec apprêt :

Il s’agit d’un rouleau de toile qui est déjà prête à être tendue et à peindre. Généralement, l’apprêt est blanc ou dans une autre couleur. Les couches d’apprêts peuvent avoir été appliquées avec des matériaux qui améliorent la texture finale de la toile.

Les toiles sans apprêt :

Les rouleaux de toile sans apprêt sont livrés dans leur état brut. Il faut donc les enduire avant de les utiliser comme support pour une œuvre d’art. N’oubliez pas que l’apprêt est important, car il affermit la toile. C’est également lui qui prévient l’apparition des champignons et des moisissures. L’amorçage de la toile est une étape fondamentale, car la qualité de l’œuvre picturale en dépend. Amorcer une toile va rendre un tableau plus résistant. Bien évidemment, il est possible de peindre sur une toile sans apprêt. Des personnalités historiques comme Van Gogh l’ont fait, mais, si vous passez outre cette étape, vos réalisations ne seront pas protégées contre les températures élevées et l’humidité.

Les différents types de toiles en rouleaux

Il y a différents types de toiles en rouleaux. Les artistes doivent donc choisir entre le rouleau de toile en lin, le rouleau de toile en coton, le rouleau de toile synthétique et le rouleau de toile en jute.

Le rouleau de toile en lin :

Le rouleau de toile en lin est utilisé par les artistes depuis plus de 15e siècle. Il s’agit d’un matériau noble, solide, épais et dont les fibres sont très absorbantes. Comme elle est dense, granuleuse et lourde, cette toile à peindre est idéale pour les techniques à empâtement. Elle supporte parfaitement bien les entassements de couches de peinture acrylique et de peinture à l’huile. Nettement moins souple que le coton, la toile en lin conserve sa tension beaucoup plus longtemps. Il y a plusieurs types de lin qui se distinguent par leur granulosité. Les artistes choisissent les toiles de lin en fonction de l’effet qu’ils souhaitent obtenir.

Le rouleau de toile en coton :

Le rouleau de toile en coton n’est pas de la même qualité que la toile de coton en lin, mais il reste très agréable à travailler. Sa qualité est relativement bonne. Non seulement elle est finement tissée, mais elle est suffisamment lourde pour être montée sur un châssis. En apparence, le rouleau de toile de coton ressemble à du synthétique, mais elle est plus souple. Malheureusement, cette souplesse se trouve être à l’origine de son unique inconvénient : il se détend rapidement s’il n’est pas entoilé solidement sur un châssis. Heureusement qu’il est possible de retendre une toile en coton en utilisant des clés. Pour de nombreux artistes débutants, travailler sur un châssis entoilé en coton reste un véritable plaisir.

Le rouleau de toile en synthétique :

Le rouleau de toile à peindre mixte ou synthétique est gratifié d’une surface qui est très lisse. La fibre synthétique qui est combinée à la fibre en coton donne naissance à une nouvelle toile dont la texture est plus fine. C’est pourquoi cette toile synthétique tend à prendre l’apparence du papier à peindre. Puisqu’elle est plus légère, la toile synthétique est surtout recommandée pour des techniques qui nécessitent peu d’empâtement comme le glacis à l’huile par exemple. Elle peut également accueillir des peintures acryliques, des aquarelles et des gouaches. Lorsqu’elle est en rouleau, la toile synthétique est déjà enduite ou encore sous sa forme brute. En d’autres termes, si elle n’est pas encore enduite d’apprêt, l’artiste devra le faire avant de la travailler. Pour rappel, la qualité du résultat et la durée de vie de la toile vont dépendre de cette enduction fondamentale.

Le rouleau de toile de chanvre :

Le rouleau de toile de chanvre se distingue par ses gros grains. Cette toile a l’avantage d’avoir des fibres solides et très résistantes. Il faut cependant noter que cette toile n’est plus tellement utilisée par les peintres de nos jours.

Le rouleau de toile de jute :

La toile de jute est un support qui intéresse de plus en plus les artistes peintres. Même si sa trame est trop grossière, la toile de jute peut être tendue correctement.

Le format des rouleaux de toile

Dès le 16e siècle, la toile a réussi à surpasser tous les autres types de supports, en grande partie pour sa faculté à supporter les variations de température, notamment le froid. Les rouleaux de toile sont proposés dans un format entier d’un lé de 2.10 m x 10 m de long, d’un lé de 2.10 m x 5 m de long ou un demi-rouleau de 10 m de long x un demi-lé de 1.05 m. La plupart des toiles proposées sous cette rubrique sont déjà enduites. Elles peuvent être utilisées en l’état. Il ne reste plus qu’à découper la toile en prenant soin de laisser une marge pour les agrafes sur le châssis en bois.

Comment entretenir une toile peinte ?

Une toile ne doit jamais être exposée au soleil, car elle y est très sensible. Il ne faut pas non plus la recouvrir d’un film plastique, cela ne fera que l’humidifier encore plus.  Sans entretien, une toile peinte va subir les affres des années. Que vous eussiez utilisé de la toile de lin, de la toile de coton ou de la toile de jute, il faudra opérer un entretien régulier à l’endroit de l’œuvre picturale. Ce sera toujours moins coûteux que la restauration. Si l’œuvre est exposée, il faudra essuyer la poussière avec un chiffon jetable ou une brosse en poils doux pour éviter que les particules de saletés ne s’incrustent en profondeur. Si vous êtes l’auteur de l’œuvre d’art, il faut vernir la toile une fois que vous l’aurez terminé.

Lire la suite

Il y a 9 produits.

Affichage 1-9 de 9 article(s)

Filtres actifs