Vernis peinture à l'huile

Les modes d’utilisation du vernis pour peinture à l'huile sont nombreux. Pour produire de belles réalisations à la peinture à l’huile, agréable à la vue et durable, les vernis spéciaux à l’huile sont essentiels. On leur prête généralement 3 fonctions : celle de la protection des œuvres d’art, celle de l’homogénéisation des couleurs (ou réduction de la matité), et finalement celle de la brillance.

Une fois la peinture à huile devenue complètement sèche, il est possible de constater des zones ternis et en déphasage avec les autres couleurs du tableau. Dans ce cas précis, le vernis peinture huile peut-être appliqué à l’endroit où se localise l’embu. Une couche de peinture pourra alors être ajoutée par-dessus le vernis, en vue de la rectification de la peinture.

Il faut comprendre par ailleurs qu’il existe 2 catégories de vernis à huile, classées ainsi suivant leur rôle dans les beaux arts. Tout d’abord, il y a ce que l’on appelle les vernis à peindre, qui sont susceptibles d’être mélangés à la peinture huilée pour lui donner des propriétés qu’elle n’avait pas au départ (rapidité de séchage, brillance, siccativité supplémentaire). Ces types de vernis à huile ne sont rien d’autre que des mediums, ou alors des diluants sous forme d’huile ou d’essence.

Ensuite, viennent les vernis à retoucher pour peinture à l'huile ou vernis de retouche qui, comme on peut le deviner, aident à modifier des zones de couleurs données, bien avant la fin de l’ouvrage. De tels vernis à huile sont généralement concentrés en essence (de térébenthine pour la plupart) pour assurer la transparence du produit, sans oublier qu’ils contiennent également des résines favorisant l’adhérence des nouvelles couches de couleurs posées sur les anciennes. Ainsi, un tableau de très longue date pourra être arrangé en s’aidant de se vernissage dit provisoire.

La dernière catégorie de vernis à huile est comblée par les vernis de tableaux ou vernis de finition. Une précaution que l’on ne cessera de rappeler concernant les vernis à huile de tableaux, c’est qu’ils ne doivent être utilisés que lorsque la peinture à huile aura entièrement fini de sécher. Une telle attente peut éventuellement prendre une année au maximum, tout cela pour atteindre le meilleur résultat possible du côté de la brillance et de la dureté de la toile.

Une fois le travail à l’huile achevé et passé au vernis à l’aide d’un spalter à poil synthétique ou d’une bombe aérosol à base de solvant, on obtiendra très certainement une finition excellente, mat ou satiné, ou alors à la brillance relative.  

Lire la suite

Il y a 23 produits.

Affichage 1-23 de 23 article(s)

Filtres actifs