Encre Beaux Arts

Gouache, acrylique, fusain, crayons, pastels, etc. Il existe de multiples techniques de dessin artistique. Celle à l'encre est une des plus anciennes, trouvant ses origines dans le monde chinois antique. La première forme en est aussi la plus connue : l'encre de Chine. Mais elle s'est diversifiée à travers les âges et nous offre aujourd'hui une palette étendue d'encres de compositions et d'effets variés.

Qu'est-ce que l'encre pour peindre ?

L'encre est une substance liquide (voir pâteuse) teintée pouvant laisser des traces sur des supports, et obtenue par mélanges de colorants, eau, et autres additifs. Elle est d'abord synonyme d'écriture, que ce soit manuscrite (le célèbre stylo encre), ou imprimée (la cartouche d'encre d'imprimante). Mais il existe aussi des encres conçues pour les arts visuels : les encres à dessiner.

Il faut bien distinguer encres d'imprimerie et encres à dessiner. Elles ont des propriétés différentes dues à des compositions différentes. De même, dans la catégorie encres à dessiner, il ne faut pas confondre « encre de Chine » et « encres de couleurs».

L'encre est appréciée en art pour plusieurs raisons :

  • ses couleurs : diluée, mélangée ou utilisée pure, elle offre une multitude de nuances pour une même couleur, ce qui permet de travailler les contrastes.
  • sa luminosité : fortement concentrée en pigments, elle apporte un éclat brillant aux couleurs.
  • sa fluidité : elle est légère à appliquer. Les traits sont doux et harmonieux.
  • sa rapidité : elle se fixe immédiatement sur le papier. Cette capacité à sécher rapidement permet de la combiner à d'autres techniques.
  • sa permanence : les traces d'encre ne s'effacent pas facilement. Elle se conserve longtemps (bien que les encres de couleur soient plus fragiles).

Côté artistes, quand on parle d'encre, on pense surtout aux estampes japonaises. L’œuvre la plus connue est sans conteste La Grande Vague de Kanagawa de Hokusai, le grand maître japonais du XIXème siècle. Aujourd'hui, elle a trouvé sa place dans le monde artistique, avec des peintres tels Henri Michaux.

Quelle encre choisir ?

On trouve plusieurs catégories d'encres.

L'encre de Chine

L'encre de Chine est fabriquée avec du noir de fumée, combiné à de la gomme. Elle est ensuite diluée dans de l'eau. Elle est lumineuse et précise. C'est l'encre traditionnelle.

L'encre acrylique

L'encre acrylique est composée de pigments très fins en suspension dans une émulsion acrylique. Ainsi, elle combine la fluidité de l'encre à la résistance de l'acrylique, la transparence de l'une au pouvoir couvrant de l'autre. Les couleurs sont vives et nettes.

L'encre aquarelle

L'encre aquarelle est une encre colorée, fabriquée avec de l'eau et des colorants, sans pigment. On l'appelle encre à dessin ou aquarelle liquide. Elle est plus fragile mais également très lumineuse et permet une immense variété de nuances de couleurs. Sa capacité à être diluée permet de jouer sur les effets de transparence et d'opacité. Elle est très appréciée dans les activités artistiques pour enfants grâce à sa facilité d'utilisation.

L'encre à la gomme-laque

Sorte d'« encre de Chine » de couleur, l'encre à la gomme-laque est fabriquée avec de vrais pigments de qualité et un liant. Celui-ci est une résine, ce qui rend cette encre parfaitement indélébile après séchage. C'est une encre particulièrement éclatante avec laquelle on peut créer des effets de couches.

Comment utiliser l'encre en art ?

Pour utiliser de l'encre, il faut d'abord se poser les questions suivantes : vais-je écrire ou peindre ? Vais-je utiliser de l'encre de Chine ou une encre colorée ?

Quels instruments pour écrire ?

Pour écrire à l'encre, on peut utiliser les instruments traditionnels : calames et plumes. De nos jours, c'est le domaine de la « belle écriture » ou calligraphie. Dans ce cas, on peut utiliser un pinceau de calligraphie spécialisé. Fabriqué en poils de chèvre, loutre ou loup, il possède une pointe très fine offrant une grande précision. Il a une tête ronde permettant de conserver une petite quantité d'encre qui est libérée au fur et à mesure du tracé. Plus il est gros, plus le mouvement pourra être allongé. Il est maintenu perpendiculairement au support.

La plume montée sur porte-plumes a laissé la place au stylo encre que l'on trouve dans les écoles, mais il a perdu sa dimension artistique pour n'être plus qu'un outil scripteur.

Quels instruments pour peindre ?

Si on souhaite utiliser l'encre à dessiner, un pinceau est le meilleur instrument. L'encre étant liquide, il est préférable d'éviter tout ce qui est absorbant.

Le pinceau de calligraphie chinois convient également à la peinture à l'encre, ainsi que le pinceau aquarelle, les deux techniques étant proches.

L'instrument idéal pour l'encre à dessiner est le pinceau petit gris, du nom de l'écureuil nordique qui lui donne ses poils. Il est très souple et les traits peuvent être très fins ou très gros, en fonction de sa position dans la main et de la pression exercée sur le support. Il est conseillé d'utiliser l'auriculaire pour des traits extra-fins. Le pinceau petit gris a un intérêt non négligeable : il possède une grande réserve d’encre et permet donc de dessiner longtemps sans recharger.

Une solution intéressante est le pinceau à réservoir. Que ce soit pour peindre en extérieur ou pour se libérer de la nécessité de recharger en encre son instrument, il offre une autonomie très appréciable. Il convient parfaitement à la fluidité de la substance.

Une brosse plate est idéale pour faire des courbes mais aussi pour modifier l'épaisseur des traits au cours du même tracé, en modifiant l'angle du pinceau sur le support.

Quelles techniques pour peindre avec de l'encre ?

Comme évoqué précédemment, l'encre peut être utilisée dans de multiples techniques, où sa fluidité est très appréciée :

  • la calligraphie, ou l'art d'écrire de manière artistique, domaine privilégié de l'encre de Chine.
  • l'aquarelle : technique picturale humide travaillant les transparences et les nuances de couleurs. Elle est très appréciée pour sa luminosité, et ses effets de couleurs. C'est la raison pour laquelle l'encre lui sied bien.
  • l'aérographie : technique picturale consistant à utiliser de l'air comprimé pour projeter des gouttes d'encre vers un support.
  • le lavis : technique picturale humide consistant à n'utiliser qu'une seule couleur (aquarelle ou encre) en la diluant afin d'obtenir différentes nuances.
  • l'illustration : le dessin à l'encre a l'avantage énorme de permettre de dessiner tous les motifs envisageables, d'un trait net et précis.
  • la bande dessinée, qui utilise l'encrage pour la mise en couleurs des planches.

Quels supports pour l'encre ?

A l'origine, l'encre est destinée à être utilisée sur du papier (parchemins, papyrus, ou papiers modernes). Il est impératif de ne pas choisir un support trop absorbant : un papier mal choisi ne serait pas résistant et se déchirerait. Un papier aquarelle est idéal (au moins 300gr, pour éviter le risque de gondolement). Pour favoriser la transparence des couleurs et la précision des tracés, il faut privilégier le papier à grain fin.

L'encre est aérienne, délicate et lumineuse. Peindre avec constitue une technique pleine d'émotions, presque poétique. Quant à la calligraphie, à mi-chemin entre l'art et l'écriture, elle offre des possibilités illimitées pour sublimer les langages. Si vous êtes débutant, vous ne pourrez qu'adorer ces techniques, à la fois riches et agréables à pratiquer. Si vous êtes confirmé, vous aimerez pouvoir varier vos encres pour créer toutes sortes de couleurs et d'effets.

Lire la suite