Papier Pastel

Le papier Pastelmat a été développé par Clairefontaine pour satisfaire les peintres au pastel de tous niveaux. Il présente une texture unique et exclusive et ses 14 couleurs parfaitement coordonnées permettent de rendre toutes les ambiances avec réalisme et profondeur. Découvrez un papier de grande qualité, parmi les préférés des pastellistes, mais aussi de nombreux autres artistes.

Pastelmat, le papier numéro 1 dans le cœur des peintres au pastel

Le Pastelmat est un papier spécialement élaboré pour la peinture au pastel sec. Il est proposé en trois dimensions : 18 x 24 cm, 24 x 30 cm, et 30 x 40 cm, et commercialisé en coffrets de 12 feuilles, toutes sous protection individuelle. La gamme se compose de 6 coffrets contenant une ou plusieurs couleurs (3 feuilles de chaque couleur) :

N° 1 – Maïs, bouton d’or, gris clair, gris foncé
N°2 – Blanc, sienne, brun, anthracite
N°3 – Blanc
N°4 – Bleu foncé, bleu clair, lie de vin, sable
N°5 – Blanc, bleu foncé, vert clair, vert foncé
N°6 – Anthracite

Le Pastelmat de Clairefontaine est le fruit de nombreuses années de recherche et de tests auprès des utilisateurs de la marque. Sa texture unique est particulière et très appréciée, située à mi-chemin entre un papier satiné et un papier à grains moyens. Il retient un maximum de pigments sur une surface d’une très grande douceur. Les traits sont pleins, et les couleurs vibrantes. Le travail reste propre et le fixatif devient inutile.

La qualité et l’expertise de Clarefontaine

L’histoire d’amour entre la ville d’Etival-Clairefontaine (Vosges) et le papier remonte au XVIème siècle. Un moulin à papier fait son apparition en l’an 1512 sur les rives de la Valdange. Presque trois siècles et demi plus tard, un entrepreneur formé sur les bancs de la révolution industrielle l’adapte aux nouvelles méthodes de production, avant de créer un peu plus loin en 1858 une usine moderne portant l’enseigne des papeteries de Clairefontaine. À la fin du 19ème siècle, Clairefontaine va révolutionner le procédé de fabrication du papier en introduisant le bois pour remplacer le tissu utilisé jusque-là. Le célèbre cahier à la couverture vernie est lancé en 1951. Aujourd’hui, le fabricant est devenu leader européen sur le marché des papiers destinés à la bureautique et il améliore sans cesse ses produits avec comme objectif de conquérir le cœur des artistes.

Comme tous les papiers Clarefontaine, la gamme Pastelmat est élaborée à partir de bois provenant de forêts certifiées PEFC ou FSC. Conscient de l’impact écologique que réclament ses activités, Clairefontaine privilégie les bois d’éclaircie ou les excédents de scierie. Le papetier français entretient plusieurs centaines d’hectares de forêts de résineux dans les Vosges et a été le premier fabricant de papier à installer un système de retraitement biologique des eaux qui sortent de son usine. Il a pour cela reçu le Trophée de l'Eau en 1988.

Clairefontaine investit régulièrement pour moderniser son appareil de production, réduire sa consommation en énergie et en eau, et mettre rapidement en place les toutes les innovations qu’il recherche en permanence. Les matières premières sont sélectionnées avec le plus grand soin et des contrôles qualité ont lieu à chaque étape de la fabrication (résistance, aspect, toucher, ou couleur) pour offrir un papier haut de gamme, aux caractéristiques uniques et inimitables.

Comment s’utilise le papier Pastelmat de Clairfontaine ?

Le Pastelmat permet d’obtenir des traits pleins et chargés de pigments, et ce, quelle que soit leur finesse. Les couleurs se superposent sans saturer, comme sur une peinture à l’huile. Utilisé avec des pastels secs, il reçoit les esquisses, les œuvres monochromes, les ambiances pop ou les sujets animaliers. Les fondus peuvent parfois s’avérer délicats et il peut être nécessaire d’utiliser d’autres techniques en appoint, par exemple pastel et aquarelle ou pastel et crayons de couleur. Ces derniers sont d’ailleurs très agréables à utiliser sur les papiers Pastelmat car sa texture permet ici aussi un excellent rendu des teintes appliquées, surtout si le crayon est de qualité (par exemple : la gamme Polychromos de Faber-Castell).

Selon le fini recherché, il est également utilisable avec des pastels gras. Certains artistes le comparent alors à la toile, et il s’avère en effet nécessaire de maitriser la pression sur le support au risque d’appliquer trop de couleur. En revanche, les dégradés sont plus simples à réaliser. Le Pastelmat est idéal pour les paysages, les scènes dynamiques ou encore les portraits ou l’abstrait.

La gamme propose les couleurs les plus couramment utilisées par les peintres aux pastels. La couleur du fond a son importance. Elle met un sujet en valeur par effet de contraste, crée de la profondeur, ou encore participe à l’ambiance générale d’un tableau. Pour les sujets aux tons neutres, comme le gris, le noir ou le blanc, optez pour l’anthracite (n° 2 et 6). Si l’ocre et le brun dominent votre composition, choisissez le ton sable (n°4) et pour un paysage forestier, vert clair (n°5), bleu clair ou blanc (n°3).

Avant de vous lancer dans votre travail, faites des essais. Gardez toujours des chutes de papier à portée de main pour tester la réaction de vos outils. Travaillez par petites touches en variant la pression jusqu’à obtenir le résultat souhaité. Le Pastelmat de Clairefontaine permet de superposer les couleurs sans risque de saturation, vous pouvez donc commencer avec des sous-couches.

Comment conserver une œuvre réalisée sur un papier Pastelmat de Clairefontaine ?

Le pastel est une technique réputée délicate à conserver. Les couleurs posées sur le support sont sensibles aux plus légers frottements et parfois même aux courants d’air. Pour autant, il serait dommage de conserver une œuvre achevée tout au fond d’un carton à dessin sans jamais pouvoir l’exposer de peur qu’elle ne se dégrade. Pour remédier à ce problème, il est souvent nécessaire au cours de la réalisation d’appliquer un vernis afin de fixer les pigments sur le support, mais il a parfois tendance à modifier légèrement le rendu et la brillance. La texture du papier Pastelmat permet de se passer de cette étape, car son grain subtil accroche et retient parfaitement la matière.

Il n’est toutefois pas interdit (et même recommandé) d’utiliser une protection extérieure en complément. L’emballage du papier Pastelmat constitue un excellent moyen d’entreposer vos créations en toute sécurité. N’hésitez pas à utiliser le coffret et les feuilles de papier cristal livrés avec votre Pastelmat, ils sont étudiés pour cela. Le papier cristal (ou glassine) est fabriqué à partir de soie et de glycérine. Doux et imperméable (à l’eau, à l’air et au gras) il est couramment utilisé pour la conservation et l’archivage des documents ou des œuvres sensibles. Parfait pour vos pastels. Si vous souhaitez encadrer votre travail, n’oubliez pas d’utiliser un passe-partout afin qu’il ne soit pas en contact direct avec la vitre. Enfin, évitez l’exposition aux rayons du soleil ou à l’humidité (pas de pastel dans les pièces d’eau, ni dans la cuisine), vous pourrez ainsi admirer ou faire admirer vos créations pendant très longtemps.

Lire la suite

Il y a 23 produits.

Affichage 1-23 de 23 article(s)

Filtres actifs