Support Peinture et Dessin

Le dessin, la peinture à l'huile ou la peinture acrylique requièrent des appuis adaptés pour l'ensemble de ces pratiques artistiques. Le dessin et son support papier s'offrent plusieurs visages, pour plusieurs disciplines. L'album de voyage est prompt à s'ouvrir pour croquer une scène de rue. Un grain plus fort et les œuvres sont plus élaborées. Pour les techniques mixtes et sèches, le bloc multi technique se révèle très réactif. Le papier se présente sous différentes formes. L'inspiration du portraitiste ou du caricaturiste guide alors son choix, pour un papier blanc ou couleur, en bloc ou en livre à spirale. Pour les puristes le papier rouleau pour des esquisses de grands formats

La peinture à huile et la peinture acrylique, s'autorisent un support renforcé. Pour ses premiers essais, le peintre débutant se satisfait d'un papier spécifique au grammage fort pour déposer la peinture à l'huile. Quant aux cartons entoilés, l'intérêt de leurs formes et la rigidité conviennent à ces techniques. Les toiles en coton ou en lin n'ont pas les mêmes qualités. Le grammage a aussi toute son importance. Le châssis et sa toile cloutée ou agrafée présentent des particularités spécifiques et adéquates selon la finalité espérée. Le bois a d'autres atouts comme la solidité. La qualité du support doit être toujours promue sous peine de décourager l'artiste !

Comment et pourquoi utiliser les papiers supports conseillés ?

Le résultat obtenu, est déterminé par la qualité du support papier et les outils utilisés. Le papier est emprunté depuis longtemps pour les loisirs créatifs et le dessin. Il est approuvé par les artistes amateurs, débutants ou confirmés. Les illustrations, esquisses, croquis sont étirés comme par enchantement ! Les crayons de couleurs, crayons graphite, pastels, ou fusain donnent vie à cette surface plane et blanche. Le pourvoir de l'expression se couche sur le papier.

Blocs de papier léger pour Croquis et travaux d'études, esquisses aux crayons, stylos, fusains, ce produit nomade est très apprécié par sa résistance et sa mobilité. Vous travaillez avec lui à l'extérieur comme à l'intérieur, très maniable, il se fait discret et efficace pour toutes les techniques sèches.

Bloc dessin à grain noir collé en tête est utilisé pour le dessin, pastel présentation et découpage. Il laisse libre court à votre imagination et idées de décoration.

Pochette papier dessin de 160 g à 224 g, feuilles indépendantes plus classiques, elles sont agréables pour le travail de recherche et de précision. Elles sont lisses et blanches. Elles sont à recommander pour le débutant en recherche d'expression.

Papier à dessin en rouleau, il est robuste et supporte le gommage. Crayons, fusains, crayons de couleurs, calligraphie et pastel gardent leurs couleurs éclatantes.

L'histoire du papier remonte à l'antiquité. Il est lié à jamais avec l'histoire de l'homme. Le papier apporte et transmet la connaissance, l'échange, la communication et matérialise l'art pictural et musical (entre autres). L'Europe attendra le XIe siècle pour profiter de son usage, il remplacera définitivement le parchemin !

Peintures à l'huile et acrylique, profitent-elles des mêmes supports ?

Papier et cartons entoilés affichent un grain simulant la trame d'une toile

Les phases d'apprentissage orientent l'artiste vers un matériel adapté à son évolution. L'amateur peut peindre sur un papier imitant la trame d'une toile. Les blocs de papier pour l'huile ou l'acrylique sont adaptés pour les études et essais. C'est une bonne alternative pour progresser.

Pourquoi le carton entoilé est-il supérieur au papier ? C'est un support rigide qui facilite les touches du pinceau. Peu onéreux, agréable, peu encombrant, il prépare le débutant à se familiariser avec le matériel du peintre. Au contraire du papier, le carton entoilé s'installe sur un chevalet et n'a pas besoin de support rigide. Il accepte sans difficulté la peinture acrylique, la peinture à l'huile, ainsi que les diluants et médiums. On l'utilise également pour les techniques mixtes et la gouache. Avec les années, il s'est démocratisé et amélioré en offrant également des formats ronds !

Les avantages et inconvénients d'une toile en coton

Toile en coton avec ou sans châssis

Elle se présente en rouleau ou sur un châssis. Sur châssis, elle est prête à l'emploi ce qui facilite l'apprentissage du futur peintre. En rouleau, elle est intéressante pour peindre de très grands formats, un châssis nu est alors indispensable pour la tendre. Cette alternative s'adresse plus précisément à l'artiste chevronné.

Le prix de la toile en coton est économique et attractif. Elle permet d'aborder l'art sans aucune restriction. Son grain souvent fin est agréable à travailler. Pour un bon résultat et éviter l'usure prématurée des pinceaux, un apprêt de qualité et une bonne enduction est indispensable. Les fils doivent être serrés, un bon grammage apporte la longévité de l'ouvrage. La toile en coton à beaucoup d'atouts. Ce produit est vivant et absorbant, il n'apprécie pas les atmosphère humide. Ce paramètre est à prendre en considération pour la pérennité de l'œuvre.

La toile coton et polyester s'affirme !

Votre créativité n'a plus de limites avec la toile mixte en coton-polyester. Par son grain fin, elle apporte une touche de sensualité lors de la pose de la peinture. La fluidité du mouvement n'est pas entravée par une trame grossière. Le polyester réduit les tensions, la toile ne se déforme plus. C'est une belle option que de peindre sur ce support. Ce procédé relativement récent, combine adroitement ces deux matériaux complémentaires. C'est un excellent compromis de travail pour l'artiste-peintre amateur de l'art. De plus son prix attrayant en fait un leader !

Préciosité de la toile de lin mythe ou réalité ?

La toile de lin a traversé les siècles, démontrée sa solidité et la tenue de ses pigments. Son tissage est serré, la toile est lisse elle épargne le pinceau qui glisse avec aisance sur ce support prestigieux. Son grain comble tous les créateurs d'art. Une trame épaisse avec un grain moyen fort, trouve les faveurs d'une peinture aux couteaux et à l'empâtement. Les couches épaisses gardent alors l’empreinte des coups de couteau. Le grain moyen fin pour une pratique mixte (couteaux et pinceaux) est à son comble pour une peinture en léger relief. La toile de lin au grain fin ou extra-fin, devient le Graal des puristes. Les passages successifs du pinceau sont inexistants. Lascivement, les fondus s'entrelacent laissant transparaître le sujet tout en subtilité.

La toile de lin est proposée sur châssis, ou en rouleau. La peinture à l'huile ou l'acrylique ont un support exceptionnel. Il est fiable et résistant, ses avantages sont très nombreux. Solidité, pérennité et constance sont autant de qualités de cette toile remarquables. Si le coût est plus élevé, la toile de lin préserve une surabondance de peinture. En effet, la toile de lin est non absorbante et les pinceaux sont épargnés d'une usure anticipée.

Si les plus grands artistes ont exercé leurs talents sur ces supports riches d'histoire, l'imaginaire est quant à lui toujours présent. Cet espace créatif est toujours indemne d'obligation et de contrainte, cette belle liberté d'expression est incommensurable, saisissons là

Lire la suite