Papier Japonais

Le papier japonais, aussi appelé « washi » est un papier d'une formidable résistance et fabriqué au Japon depuis de nombreux siècles. A l'origine, l'utilisation de ce papier était d'ordre pratique et servait à fabriquer l'intérieur des fenêtres ornant les portes coulissantes des intérieurs des maisons japonaises. De nos jours, les utilisations se sont diversifiées et les processus de fabrication industrialisés mais certains artisans continuent à confectionner ce papier légendaire de façon artisanale et ancestrale. Il est passé de l'application pratique à une utilisation artistique dans de nombreux domaines.

Quelles sont les propriétés du papier japonais ?

Confectionné à partir du bois du mûrier, ses fibres sont solides, très flexibles et d'une extraordinaire légèreté. De toutes les matières premières utilisées aujourd'hui dans la confection du papier japonais on retrouve dans la majorité des cas des fibres de Kozu, une variété de mûrier blanc très courant au Japon. Grâce à ses performances uniques, le papier japonais entre aussi dans la confection d'ustensiles comme des éventails, des lanternes et lampes diverses, des abats jours, qui diffusent une lumières des plus chaleureuses et même pour la réalisation des toiles de cerf volants.

Même s'il est toujours fabriqué de façon artisanale par des techniques ancestrales, la réputation et la forte demande en papier japonais à conduit à une industrialisation des procédés sans que cela ne vienne en contrepartie de ses qualités.

Les papiers japonais sont souvent ornés de motifs exprimant la nature comme des fleurs ou des animaux et souvent très colorés. Les motifs que l'on retrouve sur les papiers japonais se regroupent dans quatre catégories principales. La première donne une large place aux motifs graphiques comme des vagues, des étoiles, des points ou des lignes diverses. Une large part est donnée aux motifs à caractères animaliers et l'on retrouve souvent, sous de nombreuses versions, des représentations de grues japonaises, de lapins, de libellules ou encore de chevaux. La nature étant très présente dans la culture japonaise, les papiers s'ornent souvent de motifs fleuris représentant des fleurs de lotus, des fleurs de pruniers ou de mûriers ou encore les célèbres fleurs roses des cerisiers Sakura. Enfin, certains motifs prennent en modèles des objets traditionnels japonais tels que des éventails ou des baguettes. Ce papier unique se trouve régulièrement en feuille rectangle ou carrée de différentes dimensions exprimées en centimètres.

Les caractéristiques qui font de ce papier un matériau unique sont sa brillance exceptionnelle, l'uniformité de son épaisseur et sa solidité naturelle. Le papier Washi ou papier japonais a récemment été classé au patrimoine culturel de l'unesco, une reconnaissance devant son caractère exceptionnel.

Quelles sont les applications artistiques du papier japonais ?

Même si certains artistes, surtout japonais, utilise le papier Washi pour des gravures ou des aquarelles, c'est surtout dans le domaine de l'encadrement, du cartonnage et de l'origami que ce papier est utilisé.

Le cartonnage est une technique de fabrication de boîtes et d'objets en carton que l'on peut réaliser directement à partir de papier japonais en à partir d'une base en carton que l'on recouvrira de ce papier. Les motifs divers, colorés et originaux qu'offre les papiers japonais permettent de se livrer à des créations uniques et de laisser libre court à toute sa créativité. Boîtes à bijoux, box de rangement, petit cartons d'invitation et faire part, le papier japonais autorise toutes les idées. La décoration d'objets à l'aide de papiers japonais est facilement réalisable. Il suffit de couvrir les zones avec du papier que vous badigeonnez de colle vinyle blanche transparente pour donner un aspect unique et original à un objet en carton ou en bois.
Il est d'ailleurs d'usage par certains amateurs ou professionnels de réaliser la couverture d'un encadrement de tableaux, de portes ou même un mobilier intégral avec cette technique. La customisation de mobilier est également une des possibilités offertes par le papier japonais.

L'origami est certainement l'art dans lequel le papier japonais prend tout son sens. Grâce à ses exceptionnelles propriétés de résistances, il permet tous les pliages et n'a de limites que l'imagination. L'origami est un art asiatique ancestral qui consiste à réaliser des œuvres par le simple pliage d'un papier. Ainsi, les origami prennent des formes géométriques diverses, mais les plus communes sont les représentations de personnages et d'espèces animales. La grue en origami est certainement le plus connue des origamis.

Comment est fabriqué le papier japonais ?

La fabrication du papier japonais artisanal par les japonais comporte plusieurs étapes qui requiert un véritable savoir faire une grande précision. Même si toutes les étapes de la confection du papier washi sont longues, elles peuvent être résumées en trois grands principes. La première phase consiste en la récolte de la plante, une variété de mûrier dont les japonais vont extraire les fibres.

Ces fibres naturelles vont subir de multiples traitement pour devenir une pâte à papier utilisable. La texture recherchée va être atteinte après le pelage et le grattage de l'écorce, puis, le lavage, le trempage, me séchage et le battage des fibres. Les japonais fabrique également de manière artisanale une sorte de colle végétale issue d'une variété d'hibiscus de la péninsule. Cette colle va permettre aux fibres du futur papier japonais de rester compactes et solidaires après l'opération de séchage. Cette pâte collante va être ensuite martelée, pressée et séchée jusqu'à prendre la forme et l'épaisseur désirée. La dernière étape consiste en l'application des motifs qui traditionnellement sont réalisés à la main. Les techniques industrielles permettent des diffusions à plus grandes échelles et des coûts plus accessibles.

Lire la suite

Il y a 7 produits.

Affichage 1-7 de 7 article(s)