Couleurs

Sous-catégories

  • Pigments

    Les pigments sont les premières composantes de la peinture. On appelle pigments des substances colorantes produites par des organismes vivants (animaux ou végétaux), par des minéraux, ou alors élaborées de manière synthétique voire artificielle. Pour faire simple, les pigments ce sont les substances qui apportent la couleur : elles peuvent donc être vertes, rouges, jaunes, orangées, gris, ainsi de suite. Il est fréquent de confondre ces substances colorantes avec la teinture. La différence se limite au fait que les pigments son insolubles, contrairement aux teintures, et qu’ils ne sont pas non plus absorbés par les supports auxquels ils sont mis en contact. Les teintures sont pour leur part aspirées par leurs supports, d’où leur fréquente utilisation dans le milieu des textiles.

    Dans le domaine de l’art, les pigments servent à créer de la peinture. Le broyage des pigments, leurs mélanges avec les liants essentiels, constituent le commencement du travail de l’artiste peintre, ou du fabricant de peinture conditionné. En effet, pour être apte à l’étalement sur une toile ou tout autre pilier décoratif, la peinture doit devenir souple, et rendue fluide à l’aide d’additifs bien définis. S’agissant de l’acrylique, de l’aquarelle, comme de la peinture à l’huile, les pigments sont rois, et donnent des textures et des teintes différentes suivant les additifs (eau ou huile), liants et médiums utilisés.

     La question qui se pose dès lors pour de nombreux artistes est de savoir, quels produits employer pour former les couleurs et leurs variantes. Le choix des pigments peut alors se faire en fonction de la nature des pigments, sachant que certains préfèrent s’approvisionner en produits naturels, et que d’autres allient pigments  naturels et synthétiques. Selon la marque du pigment commercialisé, il est actuellement possible de connaître le type de pigment qui a été utilisé et la manière dont celle-ci a été traitée.

    Le pigment pourra encore être choisi par son nom, qui s’avère être parfois suffisant pour identifier l’élément d’où il a été extrait. C’est l’exemple du pigment ocres manet qui est forcément une substance colorante naturelle, pouvant être cependant conditionnée par n’importe quelle marque.

    Pour finir, les pigments seront choisis en prenant en compte des critères de qualité tels que leur force de coloration, leur pouvoir couvrant (contrairement à ceux qui ont tendance à être transparents), ainsi que leur miscibilité avec d’autres pigments ; en vue de multiplier les nuances.

    Une fois le ou les bons pigments à disposition, il ne restera plus qu’à passer au choix des additifs.

  • Peinture Décorative

    Peindre, c’est aussi décorer. Il est donc tout  fait normal de retrouver la peinture décorative dans la gamme des techniques picturales. Ce type de peinture est régulièrement utilisé dans la décoration d’intérieur et d’extérieur. Elle donne un aspect nouveau à l’habitation, au milieu, et nous change un peu des peintures habituelles, employées pour couvrir agréablement nos murs et les protéger des intempéries. On peut ainsi se douter que la peinture décorative n’est jamais en tout point semblable à la peinture classique, à savoir celles à l’huile ou celle acrylique. Le fait est que ces peintures contiennent surtout des matériaux mélangés aux pigments nécessaires.

    Certaines peintures décoratives sont réalisées en y intégrant du sable ou des paillettes. D’autres encore donnent l’apparence du marbre aux supports qui les accueillent ; ou alors elles apportent des effets nacrés intéressants pour certaines structures. Les possibilités sont presque infinies, pour la confection de ce type de peinture à usage décoratif. Et ceci peut se comprendre du fait que tous les artistes ont leurs propres préférences, quant à l’apparence qu’ils souhaitent donner à leurs réalisations. La créativité est donc la principale cause de la multiplication et de l’essor actuel de la peinture décorative. La peinture de structure, permettant de créer des reliefs provoqués, peut sans aucun doute être classée dans la catégorie des peintures de décoration.

    Du fait des matières qu’elle comporte, il est fréquent de devoir procéder à la préparation du support pour augmenter la force d’adhérence de la peinture décorative. Ainsi, une peinture primaire, ou alors un gel très bien adapté, pourra précéder la couche de peinture décorative. A la finition, de la patine pourra servir en vue de protéger les couleurs et les matières intégrées à la peinture.

    Les beaux arts ont encore une place de choix dans l’utilisation de la peinture décorative. La preuve en est la commercialisation massive de ces produits dans des flacons, ou des tubes de petite taille, à l’endroit des peintres et décorateurs sur supports réduits.

    Pour l’art, la peinture décorative consistera surtout à appliquer des mediums décoratifs sur des couches sèches de peintures à l’huile, à acrylique ou à la gouache. Ces mediums auront, quant à eux, des composantes décoratives qui produiront de la brillance, un teint mat, un effet marbré, ou encore des reflets nacrés. Ce sont ces produits réservés aux beaux arts que vous pourrez acquérir sur notre boutique en ligne, à des prix variables et des qualités diverses.

  • Peinture Aquarelle

    La peinture à l’aquarelle est une technique très fine de la méthode picturale. Ce n’est donc pas vraiment un hasard si les pigments qui servent à faire l’aquarelle sont broyés très finement. L’objectif avec l’aquarelle est de produire une peinture diluable à l’eau et d’une transparence plus marquée, à l’opposée de la peinture gouache qui, elle, est plutôt opaque. Aussi, pour des rendus légers, fluides, et laissant apparaître le fond blanc du support papier utilisé, il n’y a pas mieux que l’aquarelle. Cette technique est également très appropriée pour la réalisation de glacis et d’ombres en tout genre.

    L’exercice à l’aquarelle est dite habituellement difficile, ne serait-ce qu’à cause du dosage en eau très intuitif, à effectuer. Le support papier est celui devra à l’étalement de la peinture aquarelle, mais on ne choisira pas pour autant n’importe quel type de papier. Il vaudrait mieux le choisir épais, granulés ou satinés, et d’une texture pouvant être semblable à celle du papier canson, par exemple.

    La peinture aquarelle doit aussi s’utiliser avec un matériel adapté. Les pinceaux vendus avec me kit de peinture à palette constituent les premiers outils de choix pour débuter. De plus gros pinceaux spécialisés pour l’aquarelle, sauront également être utiles dans  l’étalage rapide des couleurs sur des surfaces étendues. Et bien entendu pour les détails, les pinceaux extra fins seront une très belle option.

    La peinture aquarelle est proposée fine ou extra fine. Elle est vendue en tube ou en godet. L’usage de palette reste toutefois indispensable pour permettre à l’artiste de tester ses couleurs, ceci un peu avant de les passer sur du papier. Il ne faudra pas non plus négliger l’adjonction d’eau ou de couleurs au fur et à mesure de l’ouvrage, ce qui est indispensable pour obtenir les mélanges qui conviennent le mieux.

    Une innovation particulièrement intéressante, que les anciens n’ont pas connus, ce sont les marqueurs aquarelle. Ceux-ci contiennent de la peinture aquarelle et sont conçu avec deux pointes, dont l’une servira à parfaire les détails et l’autre à accentuer les couleurs de l’aquarelle.

    Enfin, on choisira alors l’aquarelle au regard de sa finesse, de sa teneur en pigments, et de la présentation de la peinture (en tube, en godet ou autre). Certaines marques telles que Sennelier, Van Gogh ou Rembrandt se distinguent parmi les fabricants les plus réputés de cette peinture à l’aquarelle. Aussi, ce sera à chaque aquarelliste d’évaluer ses besoins du moment et de trouver le fournisseur qui saura lui apporter la meilleure qualité de peinture, dont les caractéristiques seront bien indiquées par chaque producteur d’aquarelle.

  • Peinture Gouache



    La peinture gouache se dilue à l’eau tout comme l’aquarelle. Elle a cependant la particularité d’être opaque, et ne laissant pas transparaître le fond blanc que pourrait avoir certain support. Le travail à la gouache est parmi les plus utilisés pour ceux qui s’exercent à la peinture artistique de base. Sur le papier canson, un carton ou sur du plastique, la gouache constitue un bon début d’apprentissage. Non seulement la dilution se fait à l’eau gommée (gomme arabique), mais le nettoyage des instruments utilisés avec cette peinture est très simple : rinçage soigneux à l’eau, et le tour est joué.

    Quoiqu’elle ne soit pas habituellement transparente mais plutôt de coloration très densela peinture gouache peut devenir très transparente avec une quantité suffisante de diluant. L’adjonction d’additif non huilée peut lui donner l’effet de glacis ou au lavis qu’apporte généralement l’aquarelle, sans rien perdre de la consistance de la gouache ainsi que son caractère crayeux.

    Cette peinture gouache peut s’appliquer humide sur sec afin d’avoir des tons bien distincts, comme aussi elle peut s’utiliser en mode humide sur humide : semblable à la technique du fondu, rapide et précise au geste.

    Pour s’exercer aux beaux arts, la gouache est tout à fait indiquée mais en prenant soin d’appliquer quelques précautions d’usage. Ainsi, la peinture gouache et l’une des techniques picturale qui est le plus sensible à l’eau. Ce qui signifie qu’une œuvre qui ne serait pas bien protégée pourrait s’effacer au contact de l’eau. Habituellement, une couche de vernis peut être déposée sur la peinture gouache afin de la rendre plus résistance. On ne négligera pas non plus la mise sous verre, qui s’avère être l’une des meilleures solutions de conservation des réalisations artistiques effectuées grâce à cette technique. Une autre précaution à prendre avec cette technique à la gouache, c’est d’éviter de superposer des couches trop épaisses, donc très peu ou pas du tout diluée. Autrement, la gouache aura tendance à se craqueler, à s’effriter pour enfin se détacher du support lui-même. L’ajout d’eau doit donc être très bien dosé, de même que l’adjonction d’une peinture de couleur blanche, pouvant rendre des tons de plus en plus ternes.

    La peinture gouache se vend fréquemment dans des tubes et sous forme de gamme aux multiples couleurs. Notre boutique en ligne pour artistes vous donne accès à des gouaches tout ce qu’il y a de plus classique, et de très bonne qualité. 

  • Peinture à l'huile



    La peinture à l’huile peut être qualifiée comme étant la plus vieille des sortes de peinture que connaissent les européens. La peinture à l'huile est la peinture traditionnelle par excellence. Sa découverte et ses premières utilisations remontent au Moyen âge pour les occidentaux. A l’époque, la peinture à l’huile était sans doute la technique la plus efficace pour procéder à des décorations, mais également pour la protection de nombreux supports usuels, tels que les pots, les vases, les intérieurs. Plus le temps a passé, et plus les fresques et représentations à l’huile ont évoluées. Les beaux arts s’en sont davantage emparés afin de donner à leurs œuvres le caractère esthétique qu’il leur fallait.

    L’une des méthodes picturales qu’il serait possible de mettre en exergue s’agissant de cette peinture, est sans aucun doute la technique de la superposition de glacis. C’était là une spécialité flamande qui, au fil des époques, a laissé la place à d’autres modes de réalisation par la peinture huilée. A l’époque de Rembrandt, on a pu également assister à l’apogée des techniques incluant des médiums résineux, donc plus en pâte. Aujourd’hui, la peinture à l’huile est encore très appréciée quoiqu’elle ait de nombreux concurrents, dont le principal est la peinture acrylique.

    Pour citer les particularités de la peinture à huile, et qui font qu’elle se situe dans les techniques picturales les plus classiques et professionnels, on peut nommer sa lenteur au séchage. En effet, lorsque l’on travaille à l’huile, il est possible de bien prendre son temps pour la rectification des erreurs d’application puisque les mélanges ne sèche qu’après un certain de temps. Inutile donc de trop s’inquiéter de perdre des teintes très rares et difficiles à reproduire. Un autre avantage résidant dans l’usage de la peinture à l’huile, c’est sa capacité à produire d’excellents fondus, impossible à obtenir dans le cas de l’acrylique. L’épaisseur que l’on peut avoir en se servant de cette peinture à base d’huile siccative aide à former des reliefs intéressants, plus ou moins volumineux sur les supports, et même lorsqu’il s’agit d’une toile.

    La peintre à huile est commercialisée par de nombreux fabricants, étant vendue dans des tubes, des pots, ou pouvant être mélangée à l’aide de pigments et d’additifs huilés les mieux adaptés. Notre site de vente de produits de peinture réservés aux beaux arts vous aidera à en apprendre d’avantage au sujet des multiples marques de peinture à huile présents sur le marché, et à pouvoir ensuite aisément vous en servir.

  • Peinture Acrylique

    Ayant pris naissance en Amérique du sud vers les années 50, la peinture acrylique fait partie des catégories de peinture à l’eau. A caractère émulsifiant, elle est constituée de plusieurs pigments et d’un liant appelé résine acrylique. Elle convient aussi bien pour l’intérieur, comme pour les décorations d’objet, en passant par la peinture artistique. L’intérêt de la peinture acrylique réside dans sa facilité d’utilisation.

    Elle se prépare sans difficulté et s’applique facilement sur n’importe quelle sorte de surface ; que ce soit sur du papier, du bois, ou encore du plastique…il suffit de faire varier la teneur en résine. Elle a un délai de séchage court qui permet d’avancer très vite dans le travail de peinture. Grâce à sa résistance à la lumière, elle garde une texture intacte et ne jaunit pas même avec le temps. Elle dégage une légère odeur. Les outils utilisés (pinceaux, palettes…) avec de l’acrylique se nettoient facilement à l’eau.

    Par ailleurs, la peinture acrylique peut s’utiliser à l’état brut ou après dilution. Vous disposez d’un large choix de texture sur le marché. Aussi grâce à son mélange facile, la peinture acrylique vous permet d’avoir différentes nuances de couleurs en associant des variétés de teintes. Cependant, si sa rapidité de séchage constitue un atout lorsqu’on peint sur une toile, elle peut tout aussi bien constituer un inconvénient. En effet, si l’on fait sortir trop de peinture sans l’utiliser environ 30 minutes après, elle risque de sécher. Alors que si l’on en sort trop peu pour effectuer un mélange, un autre risque demeure : celui de ne pas pouvoir réaliser exactement la même teinte. L’astuce est donc de mettre ses mélanges à l’abri de l’air pour ne pas les voir complètement sécher.

    Si vous souhaitez obtenir de belles teintes avec la peinture acrylique sans avoir à remettre trop de couches, pensez à disposer préalablement une sous couche. Cela facilite l’obtention de la couleur souhaitée. Les prix de la peinture acrylique ne sont donnés qu’à titre indicatifs, car ils diffèrent selon le lieu où la peinture est achetée, selon la qualité du produit fourni, et selon la marque. Ainsi on peut dire que de part son utilisation simple et son caractère multi-usage, ce type de peinture est adapté à tous. Il est adapté aussi bien aux amateurs qui désirent repeindre leurs murs ou faire de la déco, qu’aux professionnels qui souhaitent réaliser de belles œuvres artistiques. Sur cette boutique spécialisée dans les beaux arts, vous saurez dénicher toutes les catégories d’acrylique.