Médiums et Vernis pour peinture

Sous-catégories

  • Médiums pour aquarelle

    L’aquarelle est parmi les techniques picturales où l’on utilise le moins les médiums, contrairement aux peintures à l’huile ou acrylique qui emploient énormément. Cependant les mediums pour aquarelle existent, et ont une grande utilité dans l’ajout des propriétés manquantes pour ce type de peinture.

    Comme on le sait, l’aquarelle est constituée de pigments très concentrés, qui ont pour effet de lui donner l’apparence d’une encre semblable à celle de l’encre de chine. La transparence que prend ce procédé pictural sur un support en toile ou des panneaux est également une particularité. Dans ce cas, les mediums pour aquarelle donnent des propriétés supplémentaires à la peinture aquarelle, ce afin de la rendre mieux utilisable pour les artistes. Ainsi quel que soit la texture ou la consistance que le maître d’ouvrage attend de sa création, il y a toujours des mediums pour aquarelle qui sauront agréablement lui convenir.

    De tous les mediums pour aquarelle employés en beaux arts, il en existe de principaux, voire d’incontournables. Dans cette logique, on peut commencer par citer la glycérine qui joue le rôle d’agent mouillant, rendant l’aquarelle bien plus fluide qu’elle ne l’est ordinairement. Grace à ce medium, l’ajout démesuré d’eau n’est plus nécessaire pour obtenir la solubilité et la fluidité que requièrent certaines créations. On compte encore la gomme arabique, avec la brillance qu’elle concède et la luminosité qu’elle accroît quand il s’agit de l’aquarelle. Ce medium est également très soluble et permet à la peinture d’être davantage lié à son support, tout en réduisant la durée du séchage des réalisations. Enfin, les mediums pour aquarelle comptent aussi le fiel de bœuf, qui est utile lorsque l’artiste emploi des supports non absorbants tels que les poteaux, les matières plastiques ou le bois.

    D’autres mediums sont disponibles, et servent encore à apporter des effets spéciaux aux préparations de pigments. On peut citer parmi eux le drawing gum, le graphigum ou bien le cache liquide. C’est donc à l’utilisateur de savoir quels produits seront les plus appropriés pour lui apporter les nuances qu’il recherche, la texture qui convient, et  le design le plus beau.

    Pour finir, on peut constater qu’il y a toujours un moyen d’obtenir les détails que l’on souhaite avec la peinture à l’eau, plus précisément celle à l’aquarelle. C’est à l’artiste de faire preuve de créativité et d’adopter les bons dosages de mediums pour aquarelle, surtout lorsqu’il s’agit de fixer une épaisseur bien précise à la couleur, ou de la rendre plus colorée.

  • Fixatifs

    Fixatifs pour pastels secs, pour pastels à l'huile, fusains... Le fixatif est un produit qui permet de stabiliser les pigments d’une peinture sur un support. Il agit surtout sur les pigments du pastel et du fusain. Ce produit ne doit pas être confondu avec le fixateur, qui est plutôt utilisé avant l’application de la peinture. Auparavant, il était fabriqué à base de résines naturelles (laque de Chios, gomme dammar ou gomme-laque). Aujourd’hui, la plupart des fabricants utilisent des résines synthétiques, comme les acrylo-cétoniques ou les acryliques. Les amoureux du pastel peuvent le fabriquer à partir d’un mélange de 100 g de gomme-laque et d’un litre de méthanol. Notons que ce produit ne doit pas remplacer le vernis, car il n’a aucun rôle protecteur et il n’est pas assez solide après séchage. Le fixatif sert principalement à empêcher les œuvres de perdre de la substance et de faire des dépôts. Certains peintres s’en servent pour travailler sur plusieurs couches avec des outils de pulvérisation comme le fusain ou le pastel sec. Généralement, il est disponible sous deux conditionnements : la bombe aérosol et le flacon. La bombe aérosol s’utilise lorsque vous exercez une force légère sur son petit couvercle, mais pour utiliser le produit contenu dans un flacon, il faut se servir d'une soufflette ou d’un vaporisateur à bouche. Par ailleurs, ce produit peut être utilisé dans le cadre d’un travail sec ou d’un travail gras. En effet, le travail à sec prend en compte les graphites (mine de plomb et crayon noir), les fusains et les pastels secs. Quant au travail gras, il prend en compte la cire et les pastels à huile. Puisque ce produit pénètre le papier et les pigments, il est recommandé de protéger vos œuvres avec un encadrement en verre. Si vous préférez la conservation dans un tiroir, il faudrait la recouvrir d’une feuille de papier cristal. Découvrez notre catalogue en ligne composé de huit variétés de fixatif en flacon et en bombe aérosol. Selon vos besoins, vous pourrez donc choisir entre les produits Talens de contenance 75 ml, Conte à Paris aérosol de contenance 400ml, Pébéo aérosol, Delacroix Sennelier aérosol de contenance 400ml, Lefranc&Bourgeois cristal aérosol, Sennelier d’Artigny aérosol de contenance 400ml, Talens concentré aérosol de contenance 400ml et Latour Sennelier aérosol de contenance 400ml.

  • Médiums décoratifs

    Les médiums décoratifs se classent parmi les mediums les plus facultatifs, mais aussi les plus tournés vers le côté esthétique de la peinture. La cire à patiner est un exemple de medium de décoration.

    Les médiums sont des substances que l’on ajoute aux mélanges de pigments afin d’en modifier la consistance. Ils sont préparés en mettant ensemble des diluants et des liants, ainsi que des résines de type alkyde ou oléo-résineux. Depuis les débuts de la peinture comme activité artistique, les mediums sont employés pour redonner aux réalisations des particularités originales qui lui manquaient. C’est aussi la raison pour laquelle l’usage du médium est encore aujourd’hui classé dans les pratiques ancestrales de la peinture, et que les plus grands maîtres traditionnalistes recommandent fréquemment aux novices. Les mediums décoratifs se retrouvent, quant à eux, dans la longue liste des catégories de médiums qu’il est possible d’utiliser pour modifier la texture d’un ouvrage sur support.

    La technique consistant à s’aider des médiums décoratifs au niveau des beaux arts est plutôt une technique moderne. En effet, les anciens n’avaient pas toute cette fantaisie décorative qui nous préoccupe aujourd’hui. Cependant, lorsque l’art évolue, les aspirations via l’art changent également, elles prennent de l’ampleur et tendent à se parfaire. Les mediums décoratifs, aidant à accroitre les possibilités de formes et d’aspects pour la peinture, sont donc perçus de différentes manières: utiles pour certains, inutiles pour d’autres, mais pouvant servir cependant à apporter une touche personnelle aux beaux arts.

    Les médiums décoratifs existent dans un très large éventail, c’est-à-dire que l’on peut en retrouver avec des fonctions bien distinctes, et le tout fourni par des marques différentes. En effet, les fabricants tels que Pebeo, Lefranc et Bourgeois, ou même Gedeo, sont autant de réalisateurs de ces mediums décoratifs aux rendus divers et originaux.

    Parmi ces mediums à usages décoratifs, il y a la cire à patiner pouvant être de marque Pebeo ou autre, et qui sert à donner plus d’élégance à une création en fin d’ouvrage. Il y a également la patine à vieillir pour donner un aspect vieillissant; le transfert d’images, qui, comme son nom l’indique permet de copier une image et de la transposer sur de la peinture. Le medium à craqueler et le kit à fissurer sont employés sur des  zones de couleur, afin de les faire se fissurer ou craqueler pour donner un effet particulier à l’œuvre d’art. Tous ces produits peuvent être testés afin d’en saisir la portée picturale, et de voir l’originalité qu’ils pourraient apporter suivant la représentation voulue.

  • Vernis

    Vernis acrylique, vernis huile, vernis mixtes... Le vernis est un liquide visqueux fabriqué à partir d’une résine synthétique (cétonique, acrylique ou polyuréthane) ou naturelle (dammar, mastic ou copal). Il permet de protéger les tableaux contre la pollution, la poussière et les rayons ultraviolets. De même, il permet de ressortir la brillance des œuvres. Avant de l’utiliser, il faut tenir compte du médium (acrylique ou peinture à huile) et du type de support utilisé (papier ou toile). Pour l’appliquer sur la surface d’un support, vous pourrez utiliser un pinceau large. Après application, il forme un film incolore et solide qui se sèche rapidement. Les propriétés de résistance, de brillance et de transparence varient selon les composantes du vernis, notamment du liant ou de la résine. En effet, cette composante se présente sous la forme d’une pellicule adhérente, continue et transparente. Également, le solvant liquide qui s’évapore après application est l’une de ses composantes essentielles. Il a pour rôle de le rendre assez fluide afin de favoriser son application sur des couches minces. L’autre élément présent, c’est l’adjuvant. Il est composé des agents qui absorbent les rayons ultraviolets et qui permettent au feuil de conserver sa souplesse. Par ailleurs, ce liquide visqueux possède plusieurs propriétés, notamment la facilité d’application sur n’importe quel support (métaux, bois, etc.) et le séchage rapide. Il s’utilise surtout pour protéger ou embellir les œuvres réalisées à partir de la majorité des peintures. Certains peintres l’utilisent également sur les supports en papier. Toutefois, ils utilisent un procédé très délicat afin d’éviter la déformation du support en papier. Nous vous proposons une gamme étendue de vernis classé en cinq catégories. La première catégorie est composée de deux produits spécialement conçus pour l’aquarelle. Ils sont contenus dans des flacons de 75 ml. La deuxième catégorie est constituée de six produits utilisables en acrylique. Ces produits de marque Liquitex et Amsterdam sont conservés dans des flacons, des aérosols et des bidons. La troisième catégorie est constituée de deux produits dédiés à la peinture à huile. Quant à la quatrième catégorie, elle est composée de sept produits mixtes. En ce qui concerne la cinquième catégorie, elle se compose de cinq produits fabriqués spécialement pour la gouache. Ils sont contenus dans des flacons et des aérosols. N’hésitez donc pas à choisir le produit qui s’adapte à votre support et à votre technique de peinture !

  • Médiums et additifs peinture à l'huile

    Médiums à peindre, huiles, essences, siccatifs... Les médiums Huile sont des diluants pour peintures à huile permettant de superposer plus rapidement les couches de peinture sans humidifier les dessous. Ils sont généralement fabriqués à base de résines naturelles ou de résines synthétiques. Les médiums ont pour rôle d’accroitre la souplesse du film pictural de la peinture tout en retardant le plus longtemps possible l’apparition des craquelures. Ils assurent également un séchage à cœur rapide des œuvres. Grâce aux nombreuses possibilités de mélange qu’ils offrent, vous n’aurez plus de difficulté à réguler la transparence et la brillance des peintures à huile ni la durée de prise de la peinture. Il existe deux types de médiums Huile, à savoir les médiums oléo-résineux et les médiums alkydes. En effet, les médiums oléo-résineux sont composés de résine, de solvant, d’huile et d’additifs. Ils sont appelés les médiums « classiques », car les techniques de fabrication utilisées s’inspirent de plusieurs techniques ancestrales. Les médiums alkydes sont les plus modernes, car ils sont fabriqués à base de résines alkydes. Ce sont des résines transformées avec des huiles qui ont la propriété de faire sécher rapidement les peintures. Ces médiums offrent une facilité d’usage et un séchage rapide. Par ailleurs, les médiums pour peintures à huile sont classés en cinq grandes catégories (médiums, essences, huiles, siccatifs et liquin). Chaque catégorie est constituée d’une variété de médiums pour couleurs à huile ayant des caractéristiques et des rôles spécifiques. Toutefois, la majorité des médiums permettent d’augmenter la transparence, l’onctuosité, la fluidité et la brillance des couleurs. Ils permettent également de fluidifier et de dégraisser les couleurs sans les altérer. De même, ils ralentissent le séchage du film de peinture et rendent la peinture plus grasse et plus lente à siccativer. Sur notre plateforme, vous pourrez commander le type de médiums Huile que vous voulez. Nous vous proposons cinq catégories de médiums pour peintures à huile : les médiums, les huiles, les essences, les Liquins et les siccatifs. Ces médiums sont fabriqués par trois principales marques. Il s’agit des marques Lefranc&Bourgeois, Winsor & Newton et Talens. La plupart des médiums pour peintures à huile sont disponibles en flacons et en tube de contenance 60 ml ou de 75 ml. N’hésitez donc pas à opter pour ces médiums afin de réussir la dilution de vos peintures à huile.

  • Médiums pour peinture acrylique

    Médiums fluides, médiums gels, gels structurés, modeling paste...

    Le mélange d’une peinture acrylique avec un médium acrylique permet d’exploiter toutes les qualités de cette peinture et d’obtenir des tons merveilleux. Pour l’utiliser, il faut simplement l’ajouter aux couleurs acryliques. Ainsi, vous obtiendrez un mélange fluidifié sans amaigrir la peinture. Dans certains cas, ce mélange permet de créer des

    empâtements. Il existe trois grandes catégories de médium pour peinture Acrylique, à savoir lesmédiums fluides, les médiums gels et les gels structurés. Chaque catégorie est constituée d’une gamme variée de médiums. La majorité de ces médiums sont diluables à l’eau et ne présentent pas de risque de craquelure. En plus, après usage, ils se sèchent très rapide.

    Le médium acrylique permet de transformer une peinture acrylique sans limites. Il permet également d’obtenir des textures variées, des effets originaux qui reflètent votre talent et des finitions de tous genres. Chacune des trois catégories de médiums (médiums fluides, médiums gels et gels structurés) permet d’obtenir des effets spécifiques qui peuvent varier d’un fabricant à un autre. En effet, les médiums fluides se composent de médium fluide mat, de médium fluide brillant et de médium fluide brillant pour glacis. Ces médiums permettent d’obtenir des mélanges très fluide, translucide, matité, brillante et transparente. Ils rajoutent également de la profondeur et de la luminosité aux couleurs. Quant aux médiums gels, ils augmentent la matité, la brillance, la transparence et la profondeur des couleurs. Ils peuvent également se mélanger entre elles afin de donner des effets satinés. En ce qui concerne les gels structurés, ils permettent de créer des effets particuliers (sableux, cristallin…), des reliefs et de l’empâtement. Ce qui donne plus de souplesse aux peintures acrylique. De même, ils embellissent vos couleurs avec le sable, les flocons et pierres qui les composent. En fluidifiant vos peintures avec l’un ou l’autre de ces médiums, vous agissez donc sur le degré de brillance et la flexibilité des couleurs.

    Selon les textures, les effets et les finitions que vous voulez obtenir, vous pourrez choisir le médium pour peinture acrylique qui vous convient. Nous vous proposons une large gamme de médiums fluides, de médiums gels et de gels structurés. Désormais, vous n’aurez plus de difficulté à choisir le médium qui répond à vos besoins. Il suffit de choisir entre les marques suivantes : Talens, Pébéo, Liquitex, Golden et Basics. Pour obtenir des finitions impeccables, n’hésitez donc pas à personnaliser vos œuvres en mélangeant les peintures acrylique avec des médiums.

  • Apprêts et fonds

    Avant d’entamer l’application de la peinture sur un support, ce dernier doit être préalablement préparé grâce aux apprêts et fonds. Il peut exister des artistes qui se passent bien de ce préambule, mais le mieux est de s’y soumettre surtout si l’on est à la recherche d’un effet difficile à obtenir naturellement. Sur du fer ou du bois par exemple, la nature originelle du matériau ne permet pas à la peinture de pouvoir se fixer correctement. Il faudrait donc que le support soit convenablement couvert avec les bons apprêts et fonds, de sorte à avoir un rendu final presque impeccable. Rappelons encore une fois que certains de ces préparateurs de supports apportent aussi des effets de structures que l’on ne pourrait pas établir autrement. Un exemple important est celui des mortiers de structure, ceux-ci ayant pour rôle central de générer des surfaces rigides, capables de recevoir tout type de couleur, aux textures différentes.

    Les apprêts et fonds acryliques sont disponibles sous différents noms, et on réussit à les distinguer du fait des propriétés qui les rendent dissemblables. En effet, certains de ces produits doivent être appliqués en une seule couche fine et pas plus ; c’est le cas des apprêts spécialisés dans les matières métalliques. Par exemple, beaucoup de ces préparations sont exclusivement réservés aux supports solides, tandis que d’autres sont plutôt passe-partout. L’application des fonds se fera, quant à elle, au moyen d’un pinceau large ou du rouleau, suivant la surface à peindre.

    Il existe des apprêts et fondsà connaître absolument. Parmi eux, on parlera du Gesso, très connu et apprécié pour ce qu’il est un enduit universel. Le Gesso sèche rapidement, et produit simplement des effets de structure lorsqu’il est utilisé avec de la peinture à l’huile. On peut dire que cet apprêt est donc l’outil de préparation d’un support par défaut et par excellence.

    A côté de cela, il existe des enduits liants : des apprêts qui ont des particularités adhésives marquées. Garce à eux, un mélange d’autres matériaux peut être envisagé (du sable, des copeaux de bois, etc.) avant l’application des premières couches de peinture.

    Toujours dans la catégorie apprêts et fonds pour l’acrylique ou même pour  les couleurs plus huilées, on remarque les absorbants dont les effets d’aquarelle peut être impressionnants. Les enduits et encollages serviront également à l’unification ainsi qu’au lissage de la surface à peindre. Ces derniers ne seront pas à négliger pour des effets nets et sans irrégularités, s’agissant des toiles surtout. Pour commencer à préparer vos supports, il ne vous reste plus qu’à passer en revue la gamme d’apprêts et de fonds qui vous  sont proposés sur ce site des beaux arts.